Prévisions & Suivi en temps réel

Week-end : dégradation incertaine sur l'arc Méditerranéen

Accumulation modèle GFS

Situation actuelle : après les fortes pluies qui ont concerné le Gard hier, les conditions anticycloniques sont revenues sur l'arc méditerranéen ce mardi. Tout au long de la semaine, c'est un temps globalement bien ensoleillé qui s'annonce, avec du mistral et de la tramontane soufflant en rafales à près de 60 km/h dans les couloirs de la vallée du Rhône et des Corbières. Il faudra bien en profiter car dès samedi, une nouvelle dépression fortement dynamique va se constituer sur l'Atlantique, prémices de la dégradation attendue ce dimanche. A l'heure de rédaction de ce bulletin, la situation est encore bien incertaine, avec deux scénarios possibles : 


1) Le système dépressionnaire se positionne entre le proche Atlantique et la Péninsule Ibérique (carte de gauche). Cette configuration est propice à la mise en place de vents marins fortement alimentés en humidité et chaleur latente. Dans ce contexte, la masse d'air se dotera d'une instabilité significative, conjointement à l'arrivée de forçages atmosphériques. Cette situation est favorable aux remontées pluvio-orageuses marquées sur le Languedoc et les Cévennes, entre dimanche et lundi notamment. 

2) Le système dépressionnaire reste au large de l'Espagne, sur l'Atlantique (carte de droite). Dans cette configuration, seule l'Espagne sera soumise au risque d'épisode pluvio-orageux, car positionnée suffisamment proche de la zone dépressionnaire. A contrario, notre région sera ainsi positionnée au plus proche de l'anticyclone qui remontera de mer Méditerranée. Si ce scénario se vérifie, il n'y aura pas de pluies sur les régions méditerranéennes.


Carte : comparaison entre les modèles GFS et GEM. Crédit : meteociel. Schéma : Météo Languedoc
Scénario retenu à cette heure : pour le moment, les prévisionnistes de Météo Languedoc ne privilégient aucun scénario. Un entre deux est tout à fait possible, avec une dégradation temporaire et demeurant modérée.

Prochain point : demain en fin d'après-midi. 

Partager sur