Prévisions & Suivi en temps réel

Vuelta 2017 : attention au mistral et à la tramontane !

Tim de Waele / TDWSport.com

Pour la première fois depuis son organisation, la Vuelta va débuter en France en cette année 2017. La Vuelta ciclista, plus communément connue sous le nom de Tour d'Espagne, est une compétition cycliste à étapes dont la première édition a eu lieu en 1935. Depuis, elle est disputée annuellement durant trois semaines, à la fin de l'été. Son trajet varie tous les ans et consiste en une vingtaine d'étapes totalisant environ 3 000 km. La dernière étape se termine à Madrid, capitale de l'Espagne. Avec le Tour d'Italie et le Tour de France, il s'agit de l'un des trois grands tours cyclistes professionnels de la saison cycliste en Europe.

Trois étapes vont se dérouler en France ces prochains jours. La première ce samedi 19 août à Nîmes. La vuelta va débuter dans la capitale Gardoise par un contre-la-montre par équipes de 13.7 km. La deuxième débutera à Nîmes le 20 août 2017 et se terminera sur Gruissan - Grand Narbonne ce même jour, pour un total de 203.4 km. Une étape tout en plat, idéale pour les sprinteurs, sous réserve que les conditions météorologiques soient favorables... La troisième commencera le 21 août du côté de Prades dans les Pyrénées-Orientales, pour atteindre 158.5 km plus tard l'Andorre. Ce sont trois cols qui devront être franchis : celui de la Perche (4.8%) - de la Rabassa (6.8%) et la montée à Andorre. Retrouvez ci-dessous toutes les conditions météorologiques attendues sur les étapes Françaises.

La première étape se déroulera demain à Nîmes. Après dissipation des quelques passages nuageux en matinée, c'est le soleil qui va s'imposer sur la préfecture du Gard. Les températures s'orienteront à la baisse. Encore assez douces au lever du jour, avec environ 18°C de minimale, il ne faudra pas s'attendre à plus de 28°C au plus chaud de l'après-midi. En soit, des températures optimales pour les coureurs de la Vuelta. Seul bémol : le mistral va se renforcer. Les rafales vont atteindre 55 km/h le matin, jusqu'à 60 ou 65 km/h l'après-midi. Un vent orienté au secteur Nord qui se fera bien sentir dans les rues Nîmoises.

La deuxième étape, qui débutera dimanche à Nîmes pour se terminer à Gruissan - Grand Narbonne sera également très ensoleillée sur tout le parcours. Les températures seront assez fraîches le matin avec seulement 13°C sur Béziers, 14°C à Narbonne, 15°C à Montpellier et Nîmes. L'après-midi, les maximales progresseront légèrement avec 29°C à Nîmes, 30°C à Montpellier et Narbonne, jusqu'à 31°C du côté de Béziers. Là encore, ces températures ne génèreront pas de problème particulier pour les coureurs. Malheureusement, le mistral et la tramontane souffleront encore fortement sur une partie de l'étape. Du côté de Nîmes, les rafales pourront atteindre ou dépasser 60 km/h. Entre Montpellier et Sète, la tramontane sera plus modérée, autour de 40 km/h voire ponctuellement un peu plus. Sur Béziers, des rafales de 60 km/h sont attendues. Enfin, du côté de Narbonne, le vent d'Ouest / Nord-Ouest atteindra ou dépassera 70 km/h. Des vents latéraux pour les coureurs, comme en atteste le scénario ARPEGE (site météociel) ci-dessous. Ce vent pourrait être propice aux bordures lors de cette étape.

La troisième étape Franco-Espagne débutera du côté de Prades, sur le piémont des Pyrénées-Orientales ce lundi. Là encore, coureurs et fidèles passionnés de cyclisme pourront profiter d'un généreux soleil tout au long de l'étape. Quelques cumulus de beau temps pourront agrémenter le ciel sur les Pyrénées et du côté de l'Andorre. Les températures minimales s'annoncent fraîches sur Prades le matin, voisines de 12 ou 13°C seulement. Sur les sommets, des inversions thermiques sont probables. Il n'y aura donc pas véritablement de fraîcheur pour cette étape. Les températures maximales, quant à elles, atteindront 22 à 23°C en altitude.

Excellente nouvelle côté vents : les rafales ne dépasseront plus 20 km/h du côté de Prades, à peine plus de 30 km/h dans les principaux cols traversés par les coureurs, sous l'effet des brises de pente. Vous l'aurez donc compris, les trois étapes qui vont se dérouler en France vont se faire sous le signe du soleil et d'une chaleur modérée. Ces conditions sont optimales. Il faudra néanmoins surveiller l'avancée des coureurs au départ de Nîmes où le mistral soufflera modérément à fortement, ainsi qu'entre Béziers et Narbonne. 

Partager sur