Prévisions & Suivi en temps réel

Vos prévisions météo pour Noël

Depuis quelques années, la période de Noël est anormalement douce. En 2013, 2014, 2015 et 2016, la température a atteint 16°C à Montpellier le 25 décembre, Le dernier Noël avec une gelée remonte à 2008 sur la préfecture Héraultaise avec une minimale de -0.8°C. Qu'en sera-t-il cette année ? Il y a quelques jours, nous vous avions élaboré une première tendance. Cette dernière a évolué depuis, nous confortant dans l'élaboration de nouvelles prévisions.

Tout d'abord, intéressons-nous au contexte météorologique global attendu sur l'hémisphère nord. Ce dernier va conditionner le temps sensible qu'il fera à l'échelle de notre région. Les principaux modèles que nos services utilisent voient le retour d'un régime d'ondulations pour cette fin d'année, au sein d'un flux directeur orienté au secteur Ouest. Plus clairement, cela se caractérise par une alternance de hautes puis de basses pressions atmosphériques. Au moment de Noël, un petit talweg dépressionnaire devrait ainsi se constituer sur le proche Atlantique.

Modèle : GFS - Source : Météociel

Dans ce contexte, le flux en altitude va progressivement s'orienter au secteur Sud-Ouest puis rapidement basculer au secteur Ouest. Au sol, les vents marins vont se renforcer, apportant de nombreux passages nuageux et certainement quelques précipitations faibles sur les départements qui bordent les Cévennes : l'Hérault (surtout l'Est du département), le Gard et la Lozère. Ces précipitations, encore à confirmer, devraient se produire plutôt le 25. La soirée et nuit du 24 devrait donc rester sèche. Malgré des passages nuageux, l'Aude et les Pyrénées-Orientales resteront en marge des précipitations entre le 24 et le 25.

Au regard de ce flux marin et en présence de nuages, les températures devraient s'annoncer assez douces le 25 décembre. Pour le moment, les maximales prévues devraient être voisines de 11 à 13°C sur les basses plaines, entre Nîmes, Montpellier, Béziers, Narbonne et Perpignan. Dans l'arrière pays, nous attendons des maximales proches de 10°C. En altitude, la fraîcheur restera présente avec des maximales de 2 à 4°C vers 1000 m et même un petit risque de neige sur la Lozère au dessus de 1300 à 1400 m

Modèle : GFS - Source : Météociel

Ce n'est donc pas cette année que le père Noël nous apportera de l'or blanc en plaine. Pour autant, Noël ne se déroulera ni au tison, ni au balcon, en raison d'une douceur toute relative (températures proches des moyennes saisonnières). Juste après Noël, entre le 26 et le 28 décembre, le flux pourrait pivoter au secteur Nord-Ouest. Dès lors, une nouvelle intrusion d'air modérément froid mais assez humide est susceptible de se produire sur la France.

Malheureusement, le scénario évoqué dans notre article d'hier soir semble mal s'affiner. En effet, si des précipitations sont également attendues en plaine, il apparaît que la courbure du flux au secteur Nord-Ouest pour la toute fin d'année ne sera pas la plus favorable à un rechargement des nappes sur le Languedoc Roussillon. Bonne nouvelle par contre : la neige devrait tomber de façon abondante sur l'ensemble des massifs montagneux de France, comme en atteste cette accumulation brute ci-dessous (à ne pas prendre au pied de la lettre) : 

Modèle : GFS - Source : Météociel

Partager sur