Prévisions & Suivi en temps réel

Vers une nouvelle dégradation méditerranéenne fin août ?

Pour commencer, remettons tout dans l'ordre chronologique. Ce jeudi était la dernière journée orageuse de la semaine. Demain sera plus calme et on commencera à perdre quelques petits degrés. Ce n'est que ce week-end que le coup de frais est attendu. En effet, de l'air froid va s'engouffrer sur l'ensemble de la France. Logiquement, la baisse des températures sera decrescendo du Nord vers le Sud. Étant donné que nous partons de plus haut, les températures resteront relativement agréables. Ce sont surtout les minimales qui marqueront un coup de frais samedi et dimanche. Exemple dimanche matin avec des valeurs qui seront proche de 0°C dans certains coins de Lozère et plus généralement de 9 à 16°C de l'arrière-pays aux littoraux.

Ce coup de frais ne sera que très temporaire et les hautes pressions regagneront du terrain dès lundi avec des températures qui repartiront à la hausse. Les 30°C seront de nouveau atteints sur la région. Pour autant, dans le même temps, une petite goutte froide transitera du Portugal vers la France. On la remarque en bleu dans l'animation ci-dessous.

Source : Météociel

Que cela signifie-t-il ? Le contexte va devenir progressivement dépressionnaire entre mardi et mercredi. Dans le même temps, le vent marin va s'installer sur la région dès lundi tout en se renforçant mardi. L'humidité remontera de Méditerranée, prémices de la mise en place d'une nouvelle dégradation orageuse. En effet, les conditions seront de nouveau réunies la semaine prochaine pour de nouvelles pluies orageuses. La localisation et la sévérité de celles-ci restent assez incertaines. Cependant, les premiers éléments commencent à se dessiner sur les modèles de prévisions.

Comme expliqué ci-dessus, la dépression d'altitude apporter de l'air plus frais en altitude tandis que l'air chaud sera de retour dans les basses couches. Ce contraste thermique favorisera un temps plus instable sur les régions méditerranéennes et notamment notre région. Nous privilégions d'ores et déjà l'Est du Languedoc et notamment les départements de l'Hérault et du Gard. 

Source : Météociel

Le placement exact de la dépression déterminera la localisation mais aussi l'intensité et la durée des orages. En nous basant sur les scénarios actuels, la dégradation devrait débuter dans la journée de mardi pour arriver à son paroxysme en soirée et nuit de mardi à mercredi où les cumuls de pluie pourront devenir importants sous les orages les plus musclés. Retour de conditions plus calmes mercredi. Toutefois, plusieurs incertitudes sont présentes. La goutte froide pourrait être reprise par un nouveau talweg qui aborderait le Nord du pays mercredi. Le temps pourrait rester perturbé à l'échelle du pays et l'accalmie pourrait être de courte durée.

Nous arrivons à la fin de l'été météorologique (le 31 août) mais le bilan provisoire est déjà sans appel : cet été 2018 a été particulièrement orageux sur notre région. L'épisode méditerranéen exceptionnellement précoce du 9 août retiendra notre attention avec un cumul de 300 mm dans le Nord du Gard et le triste bilan humain. La chaleur a été également de la partie avec une canicule remarquable. Après un printemps et un été très orageux, nous partons sur un automne orageux. La répartition des dégradations pourraient être assez disparates sur notre automne. Nous continuons d'analyser les différents éléments afin de vous proposer une tendance précise sur ce qui nous attend durant le trimestre septembre / octobre / novembre.

Partager sur