Prévisions & Suivi en temps réel

Vers une dégradation le week-end prochain sur les régions Méditerranéennes ?

Le soleil a brillé généreusement tout au long de la semaine ainsi que ce samedi, que l'on soit en bord de mer, en plaine ou sur les reliefs. Demain dimanche, le soleil sera encore bien présent le matin. En cours d'après-midi, des nuages aborderont la Lozère avant de déborder sur les plaines du Languedoc d'ici la fin de journée. Par ailleurs, le mistral et la tramontane continueront de souffler fortement jusqu'à lundi soir.

Nos services surveillent attentivement l'évolution des centres d'action pour la semaine à venir et particulièrement pour le week-end prochain. En effet, dès le milieu de semaine (mercredi) se constituera un talweg sur l'Atlantique, dans un premier temps peu dynamique. Un talweg est une zone dépressionnaire étirée, le plus souvent entre deux zones anticycloniques. Le scénario GFS (carte : météociel) ci-dessous illustre ce scénario qui gagne en fiabilité : 

Dans un premier temps, cette zone dépressionnaire sera trop éloignée de la France pour véritablement nous influencer. Néanmoins, le flux devrait se courber au secteur sud, apportant d'éventuelles entrées maritimes sur une partie du Languedoc Roussillon dès mercredi ou jeudi. Ces nuages bas ne devraient pas précipiter.

En toute fin de semaine, un régime ondulant va gagner une bonne partie de l'hémisphère nord, notamment côté Atlantique. Le régime ondulant se caractérise par une alternance d’anticyclones et de dépressions, le tout étant rythmé comme des "vagues" qui se déplacent d'Ouest en Est. Ces ondulations pourraient favoriser, le week-end prochain, le retour des dépressions sur la France et une bonne partie de l'Europe occidentale : 

Dans ce type de situation, une perturbation est susceptible (notez l'emploi du conditionnel à cette échéance) de concerner notre région, notamment l'Hérault, le Gard et la Lozère qui connaissent une sécheresse exceptionnelle. Cela méritera néanmoins d'être confirmé d'ici là. Par ailleurs, la zone dépressionnaire étant associée à de l'air froid, il pourrait neiger à moyenne altitude sur les reliefs de la Lozère et des Pyrénées. 

Prochain point au maximum d'ici 72h. 

Partager sur