Prévisions & Suivi en temps réel

Vers une baisse des températures fin avril ?

WxCharts

Cette semaine s'annonce très agréable. Autant au niveau du ciel où il faudra être patient pour compter les nuages que sur le point des températures. Ce mercredi, nous avons une nouvelle fois dépasser les 25°C sur la région. L'impression est quasi estivale avec un vent discret et qui souffle uniquement sur les littoraux sous la forme de petites brises marines. Bonne nouvelle, ces températures et ce temps ensoleillé vont se maintenir toute la semaine et ce week-end. Les températures auront même tendance à gagner encore quelques degrés et nous pourrons atteindre la fatidique barre des 30°C pour la première fois de l'année dans la région.

Bien évidemment, nous parlons de 30°C selon les normes météorologiques. Au soleil, cela fait bien longtemps qu'ils ont été dépassés. Samedi, le thermomètre pourrait donc s'envoler plus particulièrement sur le Gard. La maximale régionale devrait se situer sur la partie Nord du département à la faveur de brises marines.

Source : Météociel

Mais la question la plus intéressante est la suivante : cela va-t-il durer ? Et bien oui dans un premier temps ! Le début de semaine prochaine devrait rester assez calme et ensoleillé. Les températures resteront d'un bon niveau et assez agréables pour la saison. Nous resterons protégés par l'anticyclone des Açores qui étendra son influence jusqu'au Sud de la France. Cette barrière anticyclonique devrait rester concentrée sur les Açores. Les dépressions pourraient alors changer de direction pour passer sur la Grande-Bretagne pour ensuite finir leur course sur l'Europe.

La probabilité que la moitié Nord de la France connaisse un temps un peu plus frais et un peu plus perturbé est importante pour la toute fin avril. Comme souvent, notre région restera privilégiée à l'écart de l'activité principale. Toutefois, le flux pourrait temporairement basculer au Nord-Ouest. Dans cette configuration, les températures pourraient s'orienter à la baisse.

Source : Météociel

On vous rassure, pas de grand froid en vue dans ce type de flux. Nous retrouverons tout simplement des températures plus de saison qu'actuellement. De plus, cette situation ne serait que temporaire à priori et l'anticyclone pourrait rapidement regonfler. Enfin, il est important de noter que des incertitudes résident sur la capacité des hautes pressions à résister à ce flux de Nord-Ouest. Elle pourrait rester fixée sur le bassin méditerranéen limitant grandement l'effet de ce changement de temps sur nos départements.

Nous terminerons cet article par un petit mot sur la tendance pour cet été 2018. Retrouvez notre analyse en cliquant ici. A ce jour, les tendances saisonnières vont toujours dans le sens d'un été assez humide et donc potentiellement orageux sur le trimestre juin / juillet et août. Niveau températures, nous devrions nous situer dans les moyennes avec un risque de canicule bien moindre que ces dernières années. Ci-dessous, l'anomalie de précipitations avec une anomalie positive (donc humide) en vert pour trimestre de l'été.

Source : tropical Tidbits

Partager sur