Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un week-end de Pâques orageux ?

Aura-t-on enfin droit à un week-end printanier pour Pâques cette année ? Et bien, sans être catégorique, il semblerait que l'on se dirige vers une nouvelle période pluvieuse et même orageuse tombant sur Pâques. Revenons d'abord rapidement sur la dégradation attendue demain. Celle-ci s'annonce faible dans l'ensemble et touchera essentiellement l'Ouest de la région épargnant en grande partie le Gard et la Lozère. L'air sera assez frais, et même froid en altitude. Dans ce contexte, la neige pourrait remplacer la pluie à relative basse altitude. En effet, l'or blanc pourrait tomber sur les Pyrénées, l'Espinouse mais aussi sur le plateau du Larzac dès 800 mètres d'altitude. Cela représente une limite pluie neige assez basse pour une fin mars. En plaine, la pluie tombera faiblement et aucune sévérité n'est envisagée. Il n'en sera pas de même pour le week-end de Pâques qui s'annonce très agité.

Un flux de Nord-Ouest anticyclonique devrait dominer en début de semaine prochaine. Celui-ci permettra aux températures de regagner progressivement quelques degrés. Entre jeudi et vendredi, un vaste système dépressionnaire va se constituer sur le bassin Atlantique et fera pivoter le flux.

Source : Pivotal Weather

Comme schématisé ci-dessus, la puissante dépression sera responsable d'un flux de Sud-Ouest chaud, humide et donc instable sur la France. Dans cette configuration le Sud-Ouest de la France pourrait connaitre des orages potentiellement forts. Notre région ne sera certainement pas en reste avec une instabilité de la masse d'air importante pour la saison. L'échéance est bien évidemment lointaine. Celle-ci nous restreint pour affiner plus précisément cette prévision. En revanche, la fiabilité pour la mise en place de ce contexte dépressionnaire sur l'Atlantique est globalement bonne.

Pâques est souvent la ligne de départ pour la saison orageuse. Cette année, les orages ont pris un peu d'avance mais cette situation reste de saison et non exceptionnelle. Toutefois et comme nous le répétons souvent, la prévision des orages reste subtile et nécessite un parfait engrenages de nombreux paramètres. Il n'est donc pas question ici d'annoncer que des orages toucheront de façon certaine toute notre région. Cet article a surtout pour but de démontrer que les conditions sont réunies pour une atmosphère assez douce, humide et instable propice aux orages printaniers le week-end prochain.

Source : Météociel

Avant ce week-end potentiellement agité, nous pourrons profiter de températures plus agréables. Sans parler de réelle chaleur, nous pourrons atteindre et pourquoi pas dépasser les 20°C. Rien de remarquable mais cela mérite d'être souligné après ces dernières semaines fraiches dans l'ensemble. Un exemple réel pour comprendre cette évolution. Demain, nous devrions atteindre 8 à 13°C au meilleur de la journée (image de gauche). Les 8°C atteints sous la grisaille pourront même paraitre hivernaux tandis que les 13°C en vallée-du-Rhône et sous les éclaircies seront bien plus agréables. Toutefois, ces températures restent bien en-dessous des moyennes de saison.

Mercredi, les maximales pourront s'échelonner de 16 à 18°C et pourquoi pas localement 20°C (image de droite). En plus de cela, sans être nul, le vent devrait rester modéré et n'empêchera pas un ressenti printanier. Cette hausse des températures est également un des paramètres que nous surveillons avant la mise en place de conditions orageuses. En effet, le réchauffement de l'air en basses couches est un élément important. A suivre !

Source : Météociel

Partager sur