Prévisions & Suivi en temps réel

Vers la première descente d'air froid de la saison ?

Difficile de bien se représenter la saison dans laquelle nous sommes actuellement. Après un mois de septembre chaud et sec, le mois d'octobre a été dominé par les dramatiques inondations qui ont frappé le département de l'Aude. Qui plus est, la pluie a été bien présente sur l'ensemble de la région bien qu'il y ait encore des disparités selon les secteurs. Après la pluie, pas de mistral et de tramontane avec une dépression qui s'est lentement résorbée vers l'Espagne où elle a encore donné de fortes pluies. Les températures en ont profité pour s'envoler. Nous sommes actuellement plusieurs degrés au-dessus des moyennes de saison pour une fin octobre. Toutefois, ce constat ne va pas durer. Mistral et tramontane vont se réveiller mais on surveillera surtout un profond changement de temps d'ici la fin du mois. Explications.

Ce week-end s'annonce dominé par les hautes pressions. Le soleil s'impose au milieu de quelques nuages inoffensifs. Les maximales sont chaudes avec un thermomètre qui dépasse les 25°C à l'ombre et un ressenti quasi estival aux bords de mer où la température de l'eau est supérieure à 20°C. Cet anticyclone devrait continuer à nous protéger la semaine prochaine en restant positionné sur l'Atlantique. Ainsi, le flux va progressivement s'orienter au Nord.

Source : Météociel

Une première descente d'air froid devrait concerner l'Europe de l'Est ces prochains jours. C'est surtout le week-end prochain qui est à surveiller. En effet, le blocage anticyclonique devrait se décaler sur l'Atlantique formant ainsi une barrière. Les basses pressions seront rejetées et n'auront que le choix de venir s'affaisser sur l'Europe. Dans ce contexte, le flux de Nord va s'accélérer et de l'air de plus en plus froid envahira la France. Toutefois, plusieurs paramètres vont grandement influencer ce changement de temps.

Bien que les grandes lignes sont assez stables, le placement de petites dépressions pourraient changer du tout au tout et plus particulièrement sur les régions méditerranéennes. Exemple concret ci-dessous avec deux scénarios distincts. Nous partons de la même base, à savoir une descente d'air froid sur le pays. Dans le scénario un, le flux s'incurve vers l'Espagne. De l'air plus chaud remonterait de Méditerranée pour venir se confronter à l'air froid. Ces conditions seront favorables au retour de la pluie localement intense et à un temps assez frais avec un froid plus marqué sur les reliefs où la neige serait possible. Ce scénario est évalué avec une probabilité de 40 %.

Le deuxième scénario (probabilité de 60 %) voit également cet air froid mais celui-ci concernerait directement notre territoire avant d'être relayé par une dépression dans le Golfe de Gênes en Italie. Cette possibilité nous donnerait un temps plus froid mais généralement sec sur les plaines avec des averses de neige à basse altitude sur les reliefs, notamment de la Lozère. De manière générale, les températures vont baisser le week-end prochain pour potentiellement passer sous les moyennes de saison. Cette tendance est assez bien entrevue malgré l'échéance assez lointaine (J+6).

Les incertitudes résident essentiellement l'intensité de ce coup de froid mais également si celui-ci sera accompagné ou non de précipitations. Aujourd'hui, les deux grands modèles Américain et Européen commencent à converger vers un scénario. Toutefois, comme expliqué ci-dessus, des détails de méso-échelle pourraient venir compliquer cette prévision. Il semblerait que nous nous dirigeons vers la première offensive hivernale de la saison. Rien d'exceptionnel en soit pour une fin octobre bien que l'intensité de cette descente d'air froid pourrait être assez remarquable.

Source : météociel

Partager sur