Prévisions & Suivi en temps réel

Vacances de juillet : chaleur et orages !

Après une accalmie durant ce mois de juin, le temps va devenir plus instable début juillet. Comme à notre habitude, nous allons suivre quasi quotidiennement l'actualité orageuse sur le pays. Cela nous permet d'avoir une chronologie logique dans les prévisions afin de les affiner au mieux pour vous offrir la meilleure fiabilité possible. Effectivement, ce début de mois représente les premiers grands départs en vacances pour de nombreux Français. La météo est un élément plus que crucial aussi bien pour les professionnels sensibles que pour les particuliers. Retrouvez dans l'article ci-dessous toutes nos explications.

Concernant la synoptique (conditions météorologiques à l'échelle de l'hémisphère), une dépression va lentement mais progressivement se rapprocher de la France par sa façade Atlantique. Celle-ci apporterait de l'air relativement "frais" en altitude qui viendra créer un contraste thermique avec l'air bouillant au sol. Ainsi, les différentes salves orageuses se formeront au fur et à mesure de l'avancée de cette dépression.

Source : météociel

Inutile de regarder ces cartes en détail. Il s'agit ici de l'instabilité de la masse d'air. Pour faire simple, plus nous allons vers le orange, rouge et violet et plus l'atmosphère est instable et donc potentiellement orageuse. Ce qu'il faut retenir, c'est que les dégradations orageuses vont se succéder selon une logique simple. A gauche, on remarque que l'instabilité est surtout présente aux Nord-Ouest et Sud-Ouest de la France. Sur la carte du milieu, les plages violettes concernent le centre de la France et enfin sur celle de droite, l'instabilité est sur l'Est de la France. Cela correspond à l'avancée progressive de la dépression d'Ouest en Est.

Ainsi, les premiers orages attendus ce week-end concerneront avant tout l'Ouest du pays, puis le centre de la France avant de s'évacuer par l'Est en début de semaine prochaine. C'est donc plutôt en début de semaine prochaine que la probabilité d'orages est la plus importante concernant le bassin méditerranéen. A l'échelle de la France, nous redoutons des orages parfois violents. Pourquoi ? Car la réserve d'énergie disponible est très importante. L'instabilité l'est tout autant et nous redoutons des orages de grêle. Il est encore trop tôt pour dire où précisément. Toutefois, quelques signaux commencent à apparaitre au fil des mises à jour et c'est bien le Sud-Ouest de la France qui semble en ligne de mire. Les doutes sont plus importants pour le Languedoc et le Roussillon.

Source : Météociel

La question est de savoir : cela va-t-il durer ? Difficile de répondre avec certitude au vu de l'échéance mais cette dégradation orageuse attendue début juillet ne devrait pas durer avec un retour d'un temps progressivement plus calme après le 6 ou 7 juillet (à préciser). La deuxième semaine de juillet pourrait donc être plus anticyclonique avec le retour de conditions estivales de façon générale. Toutefois, nous touchons des échéances assez lointaines et il convient de rester prudent sur ce type de détails.

En revanche, les modèles saisonniers sont stables pour entrevoir des hautes pressions qui resteront fixées sur le Nord de la France et la Grande-Bretagne. La moitié Nord du pays profiterait d'un mois de juillet globalement calme et chaud si on exclut les premiers jours orageux. Dans le Sud, le temps sera plus incertain. Le soleil dominera la majeure partie du temps car c'est le climat qui le veut mais nous ne serons jamais à l'abri de dépressions qui circuleront près de la Méditerranée. Côté températures, celles-ci resteront resteront chaudes voire temporairement très chaudes. Cela débutera dès ce week-end avec des températures élevées réparties sur l'ensemble du territoire.

Source : météociel

Rendez-vous très prochainement pour une nouvelle mise à jour de ces prévisions afin de mieux cerner ce risque orageux.

Partager sur