Prévisions & Suivi en temps réel

Très fortes chaleurs et risque d'orages caniculaires localisés demain !

Ce mercredi, les thermomètres se sont envolés entre 30 et 33°C dans l'intérieur des terres. Le tout avec un air moins sec que les précédents jours. En bref, l'été vient de débuter officiellement ! Demain, la dorsale anticyclonique va se renforcer au dessus du bassin Méditerranéen. Dans ce contexte, un flux de secteur Sud très chaud va se mettre en place. Il faudra surveiller non seulement les fortes chaleurs qui vont culminer à près de 35°C sur le Languedoc-Roussillon mais également un risque d'orages caniculaires localisés.

Concernant les très fortes chaleurs attendues demain, il s'agit d'une valeur sure qui est décrire plus bas dans l'article. Concernant le risque d'orages caniculaires, nous insistons bien sur le fait qu'ils seront extrêmement localisés et que nous ne serons où ils circuleront seulement en temps réel. En effet, divers paramètres sont "border-line" pour autoriser de façon certaine la genèse de tels orages. Explications ci-dessous.

Débutons par la prévisibilité de la chaleur. Les minimales demain matin seront souvent voisines de 20 ou 21°C en plaine, localement 22 ou 23°C en bord de mer. Demain après-midi, des brises marines vont se dessiner sur les plaines littorales de l'Hérault et du Gard, alors qu'un faible mistral se maintiendra dans l'intérieur de l'Hérault et du Gard. Côté Aude et Pyrénées-Orientales, une tramontane modérée soufflera à 30 ou 40 km/h. Ce vent de terre va favoriser la hausse des températures.

Nous attendons demain après-midi des maximales de 33 à 35°C en général sur toutes les plaines de la région. Quelques pointes à 36°C sont attendues sur le Minervois, la vallée du fleuve Hérault, le Pic Saint-Loup, le Vidourle, la plaine Nîmoise et la vallée de la Cèze. La chaleur va également gagner les vallées Lozériennes, 27 à 30°C dans les bas fonds. Outre la chaleur, nous vous le disions, il faudra surveiller un faible risque d'orages caniculaires.

Jeudi après-midi, à la faveur de la chaleur qui s'accumulera dans les basses-couches de l'atmosphère, une instabilité latente localement assez forte va se développer dans l'intérieur de nos départements. Les valeurs de MUCAPE vont atteindre 700 à 1000 J/KG ce qui est moins que ce qui était envisagé dans l'article précédent. Cette instabilité, assez significative, ne sera pas forcément mobilisée. En effet, les profils verticaux vont rester relativement secs.

C'est toujours la complexité de ce type de prévision. Quelques orages très localisés sont possibles sur les reliefs en fin d'après-midi. En fin de journée, une convergence des vents va s'établir sur l'intérieur du Languedoc. Dans ce contexte, quelques cellules orages pourront descendre jusqu'en plaine. Elles seront dans tous les cas très localisées, se comptant sur les doigts d'un main à l'échelle de la région. La probabilité est inférieure à 20%. Un scénario qui sera suivi en temps réel par nos services.

Partager sur