Prévisions & Suivi en temps réel

Tendances début Février : Vers un changement de temps

© Météo Languedoc
© Météo Languedoc

Cette fin Janvier 2016 est particulièrement douce et est dominée par des conditions anticycloniques. Toutefois, les régions méditerranéennes ont du mal à profiter de cette douceur hivernale avec des entrées maritimes parfois récurrentes générant des records de non-ensoleillement. Le mois de Février sera-t-il identique ?

   
A cette heure, il est impossible de savoir si le mois de Février sera tout aussi doux et si l'on pourra subir des incursions hivernales plus ou moins franches. A l'heure de rédaction de ce bulletin, les premiers jours de Février devrait être dans la même lignée que cette fin Janvier avec des conditions douces et anticycloniques.

    Toutefois, dès le milieu de semaine, les températures accuseront une très légère baisse sans conséquence. Ce n'est que le week-end prochain que les conditions pourraient se dégrader. En effet, nous sommes pour le moment protéger par le fameux anticyclone des Açores. Celui-ci devrait se retirer plus au Sud pour laisser passer des dépressions sur la France :

ImagAnomalie Géopotentiels à 500hPa, Météociel


    Sur l'image de gauche, nous remarquons une zone rose foncée correspondant à des conditions anticycloniques sur notre pays qui se prolongeront les tous premiers jours de Février. Sur l'image de droite, on observe un retrait de l'anticyclone pour laisser plonger les dépressions matérialisées par la couleur bleue aux alentours du week-end prochain.

Cependant, les perturbations seront d'origine maritimes. L'air sera donc plus frais que ce que l'on connait actuellement sans pour autant passer sous les normes de saison. Cela se concrétisera donc par un temps perturbé avec des températures de saison. Dans ces conditions, la neige en plaine est très peu probable dans nos régions. La bonne nouvelle pourrait concerner la moyenne et haute montagne qui pourront refaire le plein de neige !

    La suite est encore incertaine entre des conditions perturbées et un retour des hautes pressions. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés lorsque la visibilité sera meilleure.


Partager sur