Prévisions & Suivi en temps réel

Tendance météo pour le mois d'août : encore de la chaleur et des orages ?

Le printemps fut très orageux et ce début d'été reste dans la suite logique avec un mois de juillet encore instable. La première moitié du mois fut assez calme mais il ne faut pas oublier les violents orages qui ont touché certaines parties de notre région comme ce fut le cas dans l'Aude par exemple le 3 juillet. Cette seconde moitié de juillet est encore plus orageuse. Après un changement de temps qui s'est opéré le 16 juillet, des orages ont traversé notre région ce vendredi. Retour au calme ce dimanche mais la menace orageuse n'est pour autant pas si lointaine. La question ici est de déterminer la tendance pour le mois d'août. Nous dirigeons-nous encore vers un mois orageux ou plutôt une période plus sèche ?

Comme à chaque article de tendance, il est important de dissocier la prévision fine et la tendance à plus long terme. Le degré de précision diffère. Il n'est bien évidemment pas possible d'avoir une même fiabilité à deux jours d'échéance qu'à 15 ou 20 jours. Le but est d'analyser les mouvements à l'échelle de l'hémisphère Nord et de l'Europe afin de déterminer si le mois sera plus anticyclonique ou dépressionnaire et en fonction de cela déterminer le temps sensible. Premier élément, il semblerait que les hautes pressions soient une nouvelle fois récurrentes entre les pays baltes et la Scandinavie.

Source : TropicalTidbits

Il s'agit ici de l'anomalie de géopotentiels durant l'ensemble du mois d'août. Pour simplifier, le rouge correspond à la présence de hautes pressions et le bleu de basses pressions. Cela ne signifie pas que l'anticyclone sera positionné ainsi les 31 jours du mois mais seulement qu'il sera plus présent par rapport à la moyenne habituelle. L'anticyclone tourne dans le sens des aiguilles d'une montre et l'inverse pour les dépressions. Nous l'avons schématisé sur la carte ci-dessus. Par conséquent, nous nous attendons à un flux de Sud récurrent sur notre région. Les périodes de mistral et tramontane seront assez rares. Ce flux de Sud aurait plusieurs conséquences.

La première serait la chaleur. Il faut bien comprendre qu'un flux de Sud vigoureux a tendance à tempérer une partie de nos départements avec les brises marines qui rafraichissent relativement les littoraux. Toutefois, il suffirait que ce flux soit mou pour que les température s'envolent. C'est pourquoi nous nous attendons à plusieurs périodes de fortes chaleurs durant ce mois d'août.

Source : Tropicaltidbits

Ci-dessus, nous avons l'anomalie de températures à gauche et des précipitations à droite. On remarque l'effet de l'anticyclone sur les pays du Nord de l'Europe. Ainsi, la sécheresse et la chaleur exceptionnelle qui sévit actuellement en Scandinavie devrait perdurer ce mois d'août. En revanche, le temps pourrait être plus humide sur le Sud-Ouest de l'Europe et notamment le Sud de la France. Nous pourrions toutefois distinguer une première partie d'août plutôt calme et chaude. Des orages de chaleur pourraient éclater mais ils seront essentiellement concerner sur les reliefs du pays. A l'image de ce mois de juillet, nous nous attendons à une deuxième moitié d'août plus orageuse.

Clairement, la situation évoluera peu avec des hautes pressions qui resteront assez hautes en latitude. La différence viendrait essentiellement de l'avancée dans la saison estivale. Naturellement, les dépressions deviendront progressivement plus dynamiques à l'approche du mois de septembre. C'est pourquoi nous redoutons des épisodes orageux pour la fin août. Nous le rappelons, tout cela reste une tendance qui mérite d'être progressivement affinée.

Partager sur