Prévisions & Suivi en temps réel

Tendance météo pour la première moitié de septembre : chaleur et orages ?

Le mois d'août 2018 aura été une nouvelle fois très chaud mais contrairement à l'année dernière assez contrasté. Le mois a débuté sous la canicule, avec des maximales voisines de 37 à 41°C sur notre région. Plusieurs vagues orageuses se sont alors déclenchées vers la mi-août. Il y a 48h, les températures ont chuté, passant localement sous les 8 ou 9°C en plaine la nuit et à 2 ou 3°C sur les reliefs. Quant à cette fin août, elle est chaude, sans excès toutefois.

Tout d'abord, des orages sont attendus demain mercredi. Ils seront brefs, localisés et peu marqués entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et une bonne moitié Ouest de l'Hérault. Par contre, entre l'Est de l'Hérault, le Gard et les Cévennes, les conditions atmosphériques seront favorables à la genèse de cellules mieux structurées. Sous les orages, de fortes pluies ponctuelles et localement de la grêle seront possibles. Localement, des cumuls de 30 ou 40 mm sont attendus en peu de temps. Un suivi en temps réel sera effectué sur les réseaux sociaux de Météo-Languedoc. La carte ci-dessous illustre une simulation des cumuls :

Intéressons-nous désormais à la rentrée scolaire ainsi qu'aux quinze prochains jours. Vous êtes nombreuses et nombreux à vous interroger quant à l'arrivée de l'automne. Temps calme et ensoleillé ? Chaleur ou canicule ? Orages localisés ou épisodes méditerranéens/épisodes cévenols ? Nous allons tenter de dégrossir un peu la prévision, tout en gardant à l'esprit que cette dernière n'est pas très fiable à de telles échéances.

La rentrée du 3 au 6 septembre devrait se faire sous le signe du soleil et de la chaleur sur notre région. En effet, un bloc de hauts-géopotentiels - caractérisé par une solide dorsale anticyclonique - sera positionné entre l'Afrique du Nord, le Portugal, l'Espagne et la France. Durant cette période, les températures pourraient flamber sur le sud de la France, avec des maximales parfois voisines de 32 ou 33°C dans l'intérieur du Languedoc-Roussillon et 35 à 37°C en Aquitaine.

Vers le 10 septembre, la situation semble plus floue. En effet, les principaux modèles de prévision que nous utilisons divergent d'une actualisation à l'autre. Certains privilégient la poursuite de hautes pressions anticycloniques, avec des températures élevées pour la saison - sans risque de canicule - et un soleil généralisé. D'autres, minoritaires pour le moment, vont dans le sens de l'arrivée d'un talweg dépressionnaire par le proche Atlantique, induisant une dégradation orageuse potentiellement marquée quelque part sur l'arc Méditerranéen.

Il est à noter que l'activité dépressionnaire commence à se renforcer sur le nord Atlantique en cette fin d'été. Compte tenu de la circulation actuelle et de la récurrence météorologique depuis la fin de l'hiver 2018, nos prévisionnistes s'attendent à des dégradations de plus en plus fréquentes courant septembre sur notre région.  Ainsi, la deuxième semaine de septembre pourrait être un peu moins chaude, avec des vents marins plus réguliers et une augmentation du risque orageux. A affiner très prochainement.

Partager sur