Prévisions & Suivi en temps réel

Tendance météo été 2018 : vers un été frais et pluvieux ?

Ce début d'année 2018 parait bien exceptionnel en tous points de vue. Après l'épisode neigeux en plaine février, nous enchainons les périodes fraiches et perturbées. Nous avons eu droit aux premières chaleurs mais malheureusement elles n'ont pas duré et ces derniers jours nous rappellent encore que l'été n'est pas encore là. En effet, des chutes de neige tardives exceptionnelles se sont produites sur les reliefs de la Lozère. La couche a atteint et même dépassé localement les 70 cm sur les plus hauts sommets du Mont-Lozère. Sur les plaines et littoraux de la région c'est pluie et températures dignes d'un mois de janvier.

C'est pourquoi beaucoup se demandent quand aurons nous notre soleil méditerranéen. Première réponse : dès demain ! En effet, le soleil devrait progressivement faire son retour demain après-midi et ces prochains jours. Il sera accompagné de températures de nouveau en hausse et qui deviendront agréables. Mais cela va-t-il durer ? Que pouvons-nous attendre de cet été 2018 ? Pour y répondre, analysons ci-dessous la situation attendue pour le mois de juin sur l'Europe.

Source : Tropicaltidbits

On remarque, en rouge, une anomalie positive de géopotentiels sur la Scandinavie. En bleu, une faible anomalie entre le Maroc et l'Espagne. Vous nous suivez pas ? Pour faire simple, les dépressions seront souvent présentes près de l'Espagne durant le mois de juin. Tandis que les hautes pressions protègeront la Scandinavie. Ces conditions sont tout simplement un copié collé de ce que nous vivons actuellement. En effet, des petites gouttes froides s'infiltrent facilement près de la Méditerranée et entretiennent les périodes pluvieuses. Le manque d'ensoleillement justifie naturellement des températures qui ont du mal à grimper.

Juillet et août semblent prendre le même chemin. Difficile de vous l'annoncer mais nous nous attendons à un été plutôt maussade dans l'ensemble, souvent orageux avec des périodes chaudes assez restreintes. Il est très important de comprendre que quoiqu'il arrive, il est naturel que nous aurions de belles périodes ensoleillées et chaudes. Après tout, un été dans le Sud de la France ne peut être dominé par 90 jours de pluie et de froid. Cependant, l'anomalie de précipitations entamée ce printemps devrait se poursuivre.

Source : Tropicaltidbits

Sur la carte, ci-dessus, nous avons l'anomalie des précipitations sur le trimestre juin / juillet et août. On remarque qu'une grande moitié Sud de la France et d'une façon générale le Nord du bassin méditerranéen sera soumis à un régime humide persistant. Ainsi, nous confirmons notre tendance émise il y a un mois. Dans cette configuration, malgré quelques périodes chaudes, le risque de canicule comme nous avons connu ces dernières années semble bien plus faible pour cet été. Qui dit humidité en été, dit orages. En effet, nous redoutons de nouvelles périodes orageuses sur l'ensemble de l'été. Les périodes d'accalmies seront malheureusement assez courtes.

Nous souhaitons par cette occasion vous annoncer que nous travaillons actuellement sur de nouvelles technologies permettant d'anticiper la météo sur le long terme à travers ce type de tendances. C'est ainsi que nous avions pu prévoir un mois en avance la vague de froid qui nous a touché fin février ou encore ce printemps orageux. Nous le savons, la météo n'est pas une science exacte et les marges d'erreur sont présentes mais le besoin grandissant nous oblige à progresser dans ce domaine. Nous proposons des tendances personnalisées aux agriculteurs afin qu'ils puissent anticiper sur le long terme et ainsi planifier leurs récoltes et ventes sur le marché agricole. C'est une des nombreuses utilités de ce nouveau type de prévision météorologique expertisée.

Partager sur