Prévisions & Suivi en temps réel

Tendance hiver : peut-on espérer une vague de froid et de la neige d'ici mars ?

##PUB##

Nous voilà au cœur de l'hiver calendaire et météorologique. Bien qu'en légère baisse par rapport à hier, les maximales ont atteint 12 à 14°C cet après-midi, soit des valeurs bien au dessus des valeurs normalement observées en cette période de l'année. Pourtant, l'hiver avait débuté en "fanfare" avec des températures froides de la mi-novembre à la mi-décembre. Ce début d'hiver précoce avait bien été anticipé par nos services, comme en atteste cet article rédigé l'automne dernier.

Vous êtes nombreux à nous poser la question : peut-on espérer une vague de froid ou de la neige pour cette deuxième moitié d'hiver à venir ? La réponse ne sera bien évidemment pas catégorique, tant les prévisions saisonnières sont délicates à réaliser, mais nous vous proposons une première tendance lourde pour les semaines à venir. Tout d'abord, il est important de s'intéresser à la situation actuelle sur l'hémisphère Nord : 

Carte : Anomalie Géopotentiels à 500 hPa. Modèle  CEP. Source : météociel.

La carte ci-dessus est une carte d'anomalie des géopotentiels en altitude. Afin de faciliter son interprétation, les zones en bleu sont celles où les basses-pressions dépressionnaires sont marquées. Celles en rouge représentent les secteurs où les hautes pressions anticycloniques sont actuellement observées. Il s'agit clairement d'une circulation dite zonale avec un flux de secteur Ouest plus ou moins ondulant.  

Depuis la mi-décembre, le flux d'Ouest a été récurrent sur l'Europe Occidentale. Ce flux d'Ouest a apporté une douceur importante, ainsi que de fréquents coups de vent. En altitude, la neige a été abondante. Les quelques ondulations venues de l'Atlantique ont également apporté de bonnes pluies. Il est par exemple tombé plus de 150 mm à Montpellier depuis le 01/01/2018. Il est maintenant tant de parler de la suite, et nous la résumerions avec la carte suivante : 

Carte : Météo Languedoc.

Avec un régime NAO+ persistant, le flux zonal pourrait se maintenir entre la fin janvier et le mois de février. Plus clairement, nous devrions rester dans une circulation d'Ouest persistante, avec de ce fait un air océanique. Nos prévisionnistes envisagent donc une deuxième partie d'hier avec des températures au dessus des moyennes saisonnières, avec un excédent d'environ 1.5°C. Côté précipitations, nous pourrions être dans les normes avec des dégradations passagères au gré des ondulations sur le proche Atlantique.

Il faudra également surveiller les coups de vent qui devraient être réguliers et potentiellement forts. Plus qu'une vague de froid, nous redoutons davantage une tempête d'ici la fin de l'hiver. Si la douceur et le vent d'Ouest sont vus dominer d'ici la fin de l'hiver, nous ne pouvons pour autant exclure un bref coup de froid en provenance du Nord ou de l'Est, comme cela se produit souvent dans ce type d'hiver. Nous pourrions basculer, en fin d'hiver, dans une circulation plus continentale. 

En conclusion, le risque de vague de froid est jugé faible dans les prochaines semaines. Conséquemment, la probabilité de neige en plaine est également marginale. 

Partager sur