Prévisions & Suivi en temps réel

Températures caniculaires attendues la semaine prochaine !

Comme annoncé précédemment, un système dépressionnaire va se constituer sur l'Atlantique Nord au large de l'Irlande. Celui-ci va s'activer comme une véritable "pompe à chaleur".  Autrement dit, ces basses pressions vont forcer les hautes pressions présentes en Afrique du Nord à remonter sur l'Europe. 

Source : Météociel

Dans ce contexte, nous avons deux possibilités que nous allons vous décrire ci-dessous :

Scénario 1 :

La dépression se prolonge sous forme de talweg (axe de bas géopotentiels étirés) sur le proche Atlantique. Ce talweg soulève de l'air chaud et humide signe d'instabilité orageuse. L'arrivée d'air un peu plus frais en altitude favorise la convection et donc la formation d'orages localement forts. Si ce scénario se précise, les températures attendues seront chaudes mais pourront accuser une baisse très temporaire au passage des orages.

Scénario 2 :

Le talweg est moins incisif. Celui-ci se constitue sur l'Atlantique mais plus éloigné de notre pays. Par conséquent, l'instabilité est présente plutôt du Sud-Ouest jusqu'au Nord-Est mais nos régions restent globalement épargnées. En marge de cette dégradation, des averses orageuses sont possibles localement mais aucune pluie conséquente et généralisée n'est attendue. Les températures resteraient très chaudes sans baisse notable. Un risque de canicule est d'ailleurs redouté dès le milieu de semaine prochaine. 

Parmi ces deux scénarios, il semblerait que ce soit le second qui l'emporte. Nous resterions dans la partie anticyclonique du talweg nous amenant des températures caniculaires et très peu de précipitations même si des averses orageuses resteront possibles très localement, notamment sur les reliefs. Cela reste à confirmer dans un prochain bulletin pour anticiper d'éventuels orages locaux.

De ce fait, les températures s'annoncent caniculaires sur les régions méditerranéennes. De façon générale, le flux resterait orienté au Sud. Les brises marines pourraient tempérer les littoraux limitant le risque de canicule sur les plages. En revanche, l'intérieur des terres sera fortement exposé. Dès lundi, les maximales pourront atteindre 37 à 38°C dans l'intérieur du Gard. Ces températures caniculaires pourraient perdurer une grande partie de la semaine en s'étendant à l'ensemble de la région comme l'illustre cette carte modélisant les maximales pour jeudi où les 40°C sont possibles localement :

Source : Météociel

Il s'agit ici d'une tendance générale ne tenant pas compte des particularités locales. Aussi, comme évoqué précédemment, des averses orageuses restent possibles dans ce contexte caniculaire. Ces orages, sans générer de baisse généralisée, pourraient influencer les températures annoncées. Nous reviendrons régulièrement sur les évolutions météorologiques afin d'affiner la prévision orageuse à plus petite échelle.

En tout cas, ces températures caniculaires ne sont pas de bonne augure sur le front des feux de forêt. Canicule et sécheresse, un coktail inquiétant. 

Partager sur