Prévisions & Suivi en temps réel

Suivez en direct la chute de la station spatiale !

La station se nomme Tiangong-1 et a été mise en orbite en 2011 par la Chine. Cette dernière est désormais hors de contrôle et a entamé sa chute vers la Terre. La station a une dimension d'environ 10 mètres et possédait une vitesse de 29 000 km/h. La perte de toute communication avec la station rend sa prévision extrêmement difficile, pour ne pas dire impossible. Celle-ci devrait toucher la Terre entre la nuit du 1er au 2 avril et dans la journée du 2 avril (Source : Sciences et Avenir via le CNES). Pour ceux qui en doutent, pas de poisson d'avril de la part du centre national d'études spatiales.

Les scientifiques sont à pied d’œuvre pour essayer de déterminer au mieux la trajectoire et le lieux où tombera la station, en partie consumée. Selon l'Agence Spatiale Européenne (ESA), l'engin devrait toucher le sol ou la mer entre les 43e parallèles Nord et Sud. En ce qui concerne la France, c'est surtout le Sud du pays qui pourrait être concerné et donc notre région.

Source : ESA

Peut-être est-ce inutile de le rappeler mais il y a tout de même de grandes probabilités que les débris tombent en mer étant donné que l'eau recouvre une majeure partie du globe. Pour rappel, le dernier cas où une personne fut touchée par ce type de débris s'est déroulé en 1997 dans l'Oklahoma aux États-Unis. Mais cela avait été sans conséquence avec un objet de petite taille inoffensif. Il faut noter que la station Tiangong-1 a été fabriquée en titanium. Elle pourra ainsi résister en partie à son entrée dans l'atmosphère. Elle se morcellera toutefois et permettra à de nombreuses parties de se consumer rapidement avant de toucher le sol. Seule une petite partie restera sous forme solide.

Cette situation n'est ni la première ni la dernière. La situation demeure passionnante notamment sur cette fameuse trajectoire toujours inconnue à l'heure actuelle. De plus, l'hypothèse que des morceaux tombent sur l'extrême Sud de la France n'est pas totalement écartée même si la probabilité reste infime il faut l'avouer (voir carte ci-dessus). Concernant notre pays, Perpignan ou la Corse semblent être les secteurs les plus potentiellement concernés même si à l'échelle de la Terre, les probabilités restent faibles.

Source : obspm.fr

Pour suivre la situation en direct, voici quelques sites pratiques :

- Aerospace

- VirtualTelescope

- N2YO

Partager sur