Prévisions & Suivi en temps réel

Soleil et chaleur en perspective : cela va-t-il durer ?

Les orages sont derrière-nous mais le ciel bleu méditerranéen a du mal à prendre totalement la main. Pourquoi ? Parce que le reste de la France est concerné par un temps plus maussade. Mistral et tramontane assèchent la masse d'air sur notre région (même si quelques gouttes ont réussi à se faufiler sur l'Ouest aujourd'hui). Pour autant, des nuages d'altitude nous parviennent et peuvent altérer l'ensoleillement. On ne va toutefois pas se plaindre avec un temps plus stable. Fini la crainte de se prendre la fameuse averse orageuse en fin de journée.  Comment s'annonce le week-end ? Les températures s'annoncent-elles caniculaires ou plus dans les moyennes de saison ? A quoi doit-on s'attendre pour cette fin juin ? Découvrez nos réponses dans l'article ci-dessous.

Commençons par le commencement : quel temps pour ce week-end ? Finalement, pour faire simple nous allons continuer dans la même lancée que ces deux derniers jours. Les perturbations atténuées vont s'enchainer sur la France. Elles arriveront en bout de course sur nos départements sous la forme d'un fin voile nuageux inoffensif.

Source : Tropicaltidbits

La raison est simple. L'anticyclone des Açores reste fixé sur ... les Açores ! Il étend son influence jusque sur une partie de la France nous protégeant des dégradations. Pour autant, mistral et tramontane devraient continuer de souffler ce week-end sur les secteurs habituellement exposés. Seul le bassin Montpelliérain restera à l'écart des plus fortes rafales, comme souvent. Côté températures, là aussi nous serons privilégiés. Malgré le fin voile nuageux attendu ponctuellement, le thermomètre devrait atteindre et même dépasser les 30°C à l'ombre. Pas de canicule donc mais des températures plutôt chaudes et agréables.

La bonne nouvelle, c'est qu'on devrait enfin voir l'arrêt du vent la semaine prochaine. Entre mardi et mercredi, mistral et tramontane caleront pour progressivement être remplacés par de faibles brises marines. Ambiance estivale en perspective avec des températures chaudes et une impression de chaleur renforcée par l'arrêt du vent.

Source : Météociel

Partons-nous vers un long été chaud et sec ? Difficile de dire "non il va pleuvoir et faire froid tout l'été" dans des régions méditerranéennes. Alors oui, des périodes normalement chaudes sont attendues, c'est de saison. Après de longues semaines orageuses, nous entamons une période plus stable et chaude. Pour autant, certains indices laissent déjà entrevoir un possible changement de temps à l'échelle de l'Europe pour la fin juin. Qui dit changement de temps dit probable retour des orages.

Actuellement, les hautes pressions sont présentes sur le bassin Atlantique et l'Europe de l'Ouest.  Celles-ci pourraient laisser la place à des basses pressions sur le bassin méditerranéen. Sur la carte ci-dessous représente les anomalies de pression au sol. Pour faire simple, en bleu, une anomalie négative est une pression inférieure aux moyennes et en rouge une pression supérieure à la moyenne. Encore plus simple, en bleu les dépressions seront nombreuses et en rouge ce sera plutôt l'anticyclone.

Source : Tropicaltidbits

Cela représente typiquement le contexte favorable au retour des orages sur la moitié Sud de la France. Pas de conclusion hâtive. On voit déjà arriver les "comment prévoit-on la météo à 20 jours alors qu'on y arrive pas à 3 jours". Réponse toute simple : car on ne prévoit pas le temps à 20 jours. Il est uniquement question d'indices, d'anomalies favorables à telle ou telle situation. Il n'est nullement question de prévoir un orage sur Montpellier le 8 juillet. Bref, pour conclure, la période stable devrait se poursuivre. D'abord ventée, elle deviendra pleinement estivale en milieu de semaine prochaine. Enfin, on surveillera une transition entre juin et juillet potentiellement plus orageuse.

Partager sur