Prévisions & Suivi en temps réel

Soleil, chaleur et sécheresse sur l'arc méditerranéen cette semaine

Hier, nous vous évoquions au travers d'un article que la sécheresse qui sévit sur une partie de l'arc Méditerranéen est exceptionnelle. Cela en dépit de l'épisode pluvio-orageux qu'une partie de notre région a connu la semaine dernière. Malheureusement, la situation n'est pas prête de s'arranger. En effet, la semaine à venir s'annonce remarquablement anticyclonique et chaude pour la saison. Le point complet ci-dessous.

Dès ce lundi, l'anticyclone s'est reformé sur l'Espagne, prolongeant peu à peu son influence vers le bassin Méditerranéen Français. D'ici mercredi, les hautes pressions et les hauts-géopotentiels vont gagner une bonne partie de la France, comme en atteste le modèle GFS (carte Météociel) ci-après : 

Cet indéboulonnable anticyclone se maintiendra au moins jusqu'au week-end prochain, remontant momentanément jusqu'à l'Allemagne. Son placement est relativement similaire à celui que l'on observe en période estivale, bloquant toute intrusion dépressionnaire normalement observée sur l'Atlantique en cette saison.

Dans ce contexte, vous l'aurez compris, les conditions ensoleillées n'auront pas de mal à s'imposer sur nos départements, que l'on soit en plaine ou en montagne. Nous surveillerons tout au plus la formation de quelques nuages bas en fin de semaine sur les basses plaines de l'Aude et de l'Hérault. Nuages bas qui devraient facilement se dissiper en cours d'après-midi.

Outre la poursuite de conditions bien ensoleillées, ce sont les températures qui vont à nouveau s'envoler. Soumises aux brises marines en première partie de semaine, elles oscilleront souvent entre 20°C sur le bord de mer et 25°C dans l'intérieur des terres. En fin de semaine, avec l'orientation des vents au secteur nord/nord-ouest, les maximales vont encore progresser d'un cran. Elles pourraient atteindre 25 à 28°C en général, éventuellement jusqu'à 30°C sur le Gard.

Cette période de beau temps et de chaleur va encore aggraver l'exceptionnelle sécheresse qui sévit sur l'Hérault, le Gard et la Lozère, ainsi que plus largement en Provence-Alpes-Côte d'Azur et Corse. Plus encore, le mistral et la tramontane pourraient se renforcer après cette nouvelle période de chaleur, laissant craindre de nouveaux incendies.

Partager sur