Prévisions & Suivi en temps réel

Semaine prochaine : conditions perturbées avec neige sur les reliefs !

Météo Languedoc
Météo Languedoc
L'Arrêt Ô Port à Carnon

La semaine que nous venons de vivre a été printanière sur l'ensemble de notre région. Les températures ont dépassé les 20°C sur de nombreuses communes de nos départements, localement plus de 22°C. Ce jeudi, le fait marquant s'est traduit par l'arrivée d'une masse d'air Saharienne chargée de sable, donnant un ciel opaque. Demain vendredi, le flux va momentanément pivoter au secteur Nord-Ouest avec le passage d'une perturbation très atténuée sur la région. En plaine, le ciel va alterner entre éclaircies et passages nuageux tandis que sur les reliefs, ce sont les nuages qui vont dominer avec même des averses de neige sur les plateaux de l'Aubrac et de la Margeride. Les températures, bien qu'en baisse de 3 à 5°C en général, resteront au dessus des normes de saison. Ci-dessous, voici une image satellite observée ce jeudi sur l'Europe Occidentale, le bassin Méditerranéen et l'Afrique du Nord : 

Image titleCarte : image satellite. Source : EUMETSAT. Schéma : Météo Languedoc 

Ce week-end, le soleil devrait à nouveau s'imposer peu à peu, malgré des nuages bas possibles en matinée (notamment près des franges littorales). La semaine prochaine, les conditions météorologiques vont sensiblement évoluer. Nous allons peu à peu basculer dans un "régime ondulant" où de vastes zones dépressionnaires vont circuler de l'Atlantique vers l'Europe Occidentale, dont la France. Dans notre précédent article, nous évoquions deux scénarios principaux possibles :

- la mise en place d'un système dépressionnaire sur l'Atlantique (scénario GFS) avec flux de Sud/Sud-Ouest dynamique sur le bassin Méditerranéen et de fait un risque d'épisode pluvio-orageux marqué par endroit. La baisse des températures serait dans ce scénario assez limitée, retrouvant des niveaux de saison. On redoutera par contre un risque d'inondations si un épisode pluvieux vient à concerner les zones précédemment impactées durant l'hiver. 

- le système dépressionnaire se positionne sur l'Europe Occidentale, dont la France, avec un flux pivotant au secteur Nord (scénario CEP). Dans ce contexte, la baisse des températures sera assez marquée avec le retour de la neige à relativement basse altitude sur les reliefs (Lozère, Cévennes, Espinouse et Pyrénées). En plaine, des précipitations seraient également possibles, avec un risque de giboulées (alternance d'averses de pluie et de grésil).




Ce jeudi fin de journée, les deux modèles principaux (GFS / CEP) s'accordent sur un scénario intermédiaire. Une dorsale anticyclonique devrait remonter entre l'Atlantique et l'Islande en milieu de semaine prochaine. Dans le même temps, un vaste système dépressionnaire, associé à de l'air froid d'origine maritime, va plonger sur une bonne partie de l'Europe Occidentale. Cette configuration va favoriser la mise en place d'un flux plus ou moins courbé au secteur Nord / Nord-Ouest sur la France avec une succession de perturbations sur le pays et une baisse (significative mais non exceptionnelle) des températures. Ci-dessous, voici le scénario modélisé par CEP :

Image titleCarte : modèle CEP. Source : Météociel. Schéma : Météo Languedoc 

Conclusion : le temps printanier que nous venons de connaître cette semaine sera remplacé la semaine prochaine par des conditions hivernales sur la France. Des perturbations se succèderont et pourront donner de bonnes chutes de neige sur les reliefs de notre région (Lozère, Cévennes, Espinouse, Montagne Noire et Pyrénées). En plaine, il s'agira uniquement de pluie passagère, malgré une baisse sensible des températures (10°C de moins par rapport à ce que l'on connait actuellement l'après-midi). Le mistral et la tramontane pourront se renforcer momentanément, notamment sur les couloirs habituels de la vallée du Rhône et des Corbières. Ce régime de temps n'aura rien de spectaculaire et s'apparentera à des conditions tout à fait classiques pour une fin février. 


Partager sur