Prévisions & Suivi en temps réel

Semaine exceptionnellement pluvieuse : jusqu'à 300 mm près des Cévennes !

jackyelignon.canalblog

Ce début de printemps est décidément bien maussade. Les températures sont globalement douces mais les nombreuses périodes perturbées limitent cette sensation printanière sur nos régions méditerranéennes tant habituées aux premières effluves quasi estivales au mois d'avril. Ces prochains jours et même cette semaine restera sous le signe de la pluie et des orages. Pire que cela, la semaine qui arrive s'annonce exceptionnellement pluvieuse avec plusieurs épisodes méditerranéens qui vont se succéder. Chaque épisode un à un ne devrait pas représenter de caractère violent. C'est surtout la persistance des pluies qui pourraient amener à une saturation des sols et donc à un risque de crue sur nos cours d'eau.

Le premier épisode est attendu dès demain. Il se mettra en place en cours de journée avec les premières pluies attendues dès le lever du jour près des Pyrénées. Elles s'étendront ensuite vers l'Aude et l'Hérault tout en se renforçant. Le Gard et la Lozère seront également concernés mais plutôt en fin de journée. Cette dégradation viser essentiellement le département de l'Hérault avec de fortes pluies à la clef.

Source : Météociel

Ce premier épisode sera accompagné de bonnes précipitations qui pourront apporter des cumuls proche de 100 mm notamment sur le département de l'Hérault. Les têtes de bassin de l'Orb ou de l'Hérault vont ainsi commencer à se charger. Mais nous en resterons pas là. Lundi restera gris et encore pluvieux. Un passage pluvio-orageux est même possible entre l'Hérault et le Gard dans la nuit de lundi à mardi. Celui-ci donnera une petite accalmie mardi sur le front des précipitations (même si quelques pluies seront encore possibles par endroits). Celle-ci ne sera que de courte durée car une nouvelle dégradation pluvio-orageuse est attendue mercredi.

En effet, la première anomalie de ce dimanche va créer une brèche dans laquelle d'autres anomalies vont venir s'engouffrer et nous concerner. Cela est parfaitement visible avec la succession des perturbations (en bleu sur la carte ci-dessous).

Source : Météociel

La deuxième dégradation attendue mercredi pourrait être accompagnée d'air froid en altitude (environ 3°C à 850 hPa) tandis que le flux doux et humide se maintiendra au sol. Cela accentuera le contraste thermique et donc favorisera l'instabilité de la masse d'air. Qui dit instabilité dit risque d'orages. Alors qu'ils étaient restés discrets jusqu'à présent, ils pourront éclater ce mercredi avec les nouvelles pluies attendues. La situation pourrait rapidement devenir délicate avec un risque de crue crescendo.

Ainsi, dès ce dimanche et sur la semaine qui suit, les cumuls pourront atteindre 200 mm près des reliefs et même 300 mm près des Cévennes. Ce type de cumuls serait plus dramatique s'il tombait sur 24h, ce qui n'est pas le cas ici. Toutefois, la répétition des épisodes entrainera une saturation des bassins versants. Ainsi, les pluies supplémentaires, même modérées, seront de nature à générer des crues sur nos cours d'eau prenant naissance sur nos reliefs tel que l'Orb, l'Hérault ou encore les Gardons.

Source : Kachelmanwetter

Vous l'aurez compris, nous sommes à l'aube d'une période fortement dégradée et assez exceptionnelle pour la saison avec des épisodes pluvieux conséquents et récurrents typiques habituellement de l'automne. La situation est donc à suivre avec intérêt.

Partager sur