Prévisions & Suivi en temps réel

Sécheresse : la pluie pourrait enfin faire son retour ce vendredi et la semaine prochaine

Malgré quelques perturbations durant l'automne, le déficit de précipitation demeure extrêmement important sur l'arc Méditerranéen depuis le printemps dernier. Nous connaissons une sécheresse exceptionnelle, qui malgré la baisse des températures continuent de s'accentuer en ce début d'hiver. Plus remarquable encore, un incendie concerne la commune de Bellegarde dans le Gard depuis ce matin.

Si aucun événement fortement pluvieux n'est attendu dans les prochains jours, nous pourrions renouer avec le passage de quelques perturbations dans les dix jours à venir. La première est attendue en fin de semaine, pour vendredi matin, avec néanmoins des cumuls plutôt faibles. Il pourrait tomber 2 à 5 mm en plaine, 10 à 20 mm sur les reliefs, sous forme de neige à moyenne altitude. Ces cumuls resteront à affiner département par département ultérieurement. 

Modèle : GFS 0.25° Source : Météociel

A l'arrière de cette perturbation, le flux va pivoter au secteur Nord-Ouest, avec malheureusement le retour du mistral et de la tramontane. Les températures seront également en chute pour le week-end. Une baisse qui a été décrite dans l'article d'hier soir, pour celles et ceux qui l'auraient manqué. Par la suite, les vents zonaux vont momentanément se renforcer sur l'Atlantique...

Dans ce contexte, les perturbations pourraient s'enchaîner les unes après les autres sur la France, en débordant parfois sur les régions Méditerranéennes. Là encore, il s'agira de dégradations arrivant de l'Ouest. De ce fait, les quantités de pluie ne seront pas très importantes sur notre région mais ces petits arrosages successifs seront bons à prendre.  

Modèle : GFS 0.25° Source : Météociel

Par ailleurs, la masse d'air pourrait rester relativement froide à l'avant de ces perturbations. Il existera de ce fait un risque de neige à basse ou moyenne altitude. Tout dépendra du positionnement des dépressions. La carte ci-dessous l'illustre bien (modèle GFS). Ce flux, orienté au secteur Nord-Ouest, est susceptible de se maintenir quelques jours.

Ainsi, même si ces quelques perturbations à venir ne seront pas généralisées et intenses, elles n'en demeureront pas moins salvatrices pour la nature et devraient, à minima, stabiliser la situation sur le plan de la sécheresse

La prévisibilité pour les dix prochains jours reste médiocre. En effet, une dorsale anticyclonique va s'élever sur l'Atlantique prochainement, sans pour autant constituer de blocage. Dans le même temps, le vortex polaire va gagner en concentration. Un régime ondulatoire très marqué est possible jusqu'à la mi-décembre, avec un enchaînement de coups de froid, de redoux timides et de petites perturbations. Nos services préciseront l'évolution des prévisions prochainement

Partager sur