Prévisions & Suivi en temps réel

Risque feu de forêt maximal sur l'arc méditerranéen !

Crédit : estellegodard

SÉRIE NOIRE EN COURS

Après des semaines de sécheresse sur l'arc méditerranéen, mistral et tramontane se sont levés et ont généré des conditions tristement parfaites pour d'importants feux de forêt. Selon Météo-France, depuis le 1er juillet, de l'Hérault aux Alpes-Maritimes ainsi qu'en Corse, il a plu moins de 2 jours et les cumuls ne dépassent pas les 2 mm. A cela s'ajoute un début d'été caniculaire avec des températures largement au-dessus des normes de saison, notamment en juin. Ces conditions ont construit un assèchement des sols très important, proche des records de 2003 et 2006.

Malheureusement, ce risque d'incendie s'est vérifié ce lundi 24 juillet avec une multitude de feux virulents sur le sud-est de la France. La journée noire a commencé dans le Vaucluse dans le massif du Lubéron avec une superficie de 800 hectares. D'autres départs ont rapidement suivi dans l'Hérault, dans le Var, les Alpes-Maritimes et en Corse. Parmi ceux-là, nous pouvons citer le feu concernant la commune de Carros (06) touchant un secteur très habité tout comme en Corse avec près de 1500 hectares sur le sinistre d'Olmetta di Tuda. Enfin, un violent incendie concerne le Sud du Var, près de La Croix-Valmer menaçant le village de Ramatuelle. Actuellement, ce mardi 25 juillet, un incendie est en cours aux portes de Nîmes. 

Crédit : Olliemarriage

PRÉVISIONS PESSIMISTES POUR LA SUITE DE LA SEMAINE

Même si ces feux peuvent être d'origine criminelle, les conditions météorologiques sont essentielles pour établir le risque de feu de forêt. Le vent devrait continuer de souffler sur l'ensemble de l'arc méditerranéen ce mardi et demain mercredi, comme en atteste la modélisation ci-dessous. Seule exception concernant l'extrême Est du Var, les Alpes-Maritimes et le Nord de la Corse où le vent pourrait se calmer dès demain. Jeudi, le vent pourrait devenir faible à modéré excepté sur le littoral Varois où un vent d'Ouest pourrait se mettre en place jusqu'à vendredi.

En fin de période ventée, la situation sera clairement sous surveillance. En effet, même si le vent restera globalement faible à modéré (sauf sur le Var), un autre facteur aggravant s'ajoutera. Les températures qui dépassent difficilement les 30°C actuellement vont augmenter nettement en fin de semaine. On attend ainsi 34 à 35°C jeudi après-midi sur le Languedoc-Roussillon et même une pointe à 36°C dans le Var vendredi. Cette forte chaleur sera alors couplée à un vent résiduel mais présent. Le risque feu de forêt sera alors toujours aussi important et la prudence sera de rigueur.

Crédit : modèle Arôme, site Météociel.

Partager sur