Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de neige en plaine entre Hérault et Gard !

Source : pdgp.logadap

Cela fait maintenant plusieurs jours que nous revenons sur cet épisode pluvio-neigeux. Chaque jour apporte son lot de nouveautés, de changements plus ou moins pessimistes et d'ajustements. Le scénario précis commence enfin à se dessiner du moins pour la journée de lundi. Le potentiel neigeux sera également présent mardi mais les incertitudes restent importantes. Nous allons dans cet article faire le point sur le risque de neige dans la région. Neige à Montpellier ? Neige à Nîmes ? Béziers ? Narbonne ? Éléments de réponses ci-dessous.

Revenons rapidement sur la situation météorologique pour comprendre pourquoi nous pouvons espérer quelque chose de cet épisode. Un anticyclone s'est formé sur la Scandinavie en formant une dorsale rejoignant l'anticyclone présent sur l'Atlantique. Cela puise l'air doux sur l'Atlantique en direction du Nord de la Scandinavie. Dans le même temps, l'air froid s'engouffre selon la fameuse trajectoire "Moscou-Paris". Comme si cela ne suffisait pas, de l'air plus doux remonte de Méditerranée en lien avec une dépression qui circule en mer.

Source : Météociel

Les régions méditerranéennes se retrouvent donc au carrefour de plusieurs influences : l'air froid et sec en provenance de l'Europe de l'Est et d'une douceur humide qui vient de Méditerranée. Il faut absolument jongler parfaitement entre ces éléments pour trouver l'équilibre entre humidité et froid pour espérer que la neige tombe. Vous l'aurez compris, un flux marin très humide mais trop fort ferait remonter les températures. Un vent marin moins fort favoriserait le froid mais serait plus sec. C'est donc ces incertitudes qui nous amènent à prendre des pincettes sur les prévisions concernant ces prochaines 48 heures.

Toutefois, nous avons analysé les dernières mises à jour et il s'avère que celles-ci sont plutôt favorables à de la neige à très basse altitude et même jusqu'en plaine, du moins temporairement. Il faut distinguer deux potentiels neigeux. Le premier concerne la matinée de demain (lundi) et le second concerne la journée de mardi. Concernant demain, nous vous proposons ci-dessous une cartographie des zones potentiellement concernées par probabilité.

Réalisation : Météo-Languedoc

Vous l'aurez remarqué, demain la situation est surtout à surveiller entre l'Est de l'Hérault et le Gard (outre les Pyrénées). En effet, dès la fin de nuit de dimanche à lundi, des précipitations vont remonter de mer alors que le mistral se maintiendra (on parle de mistral noir). De ce fait, la limite pluie-neige chutera sous les fortes intensités et les flocons pourront tomber dès 200 mètres d'altitude, temporairement jusqu'en plaine. Les secteurs le long d'une ligne Pic-Saint-Loup - Quissac - bassin Alésien - Uzège - vallée-du-Rhône peuvent espérer voir la neige en matinée de lundi. Au nord de cette ligne, une couche de 3 à 5 cm est possible, localement plus en se rapprochant des Cévennes. Dans l'après-midi, la limite pluie-neige remontera au-dessus de 500 mètres. On notera dans le même temps que les pluies pourront prendre un caractère convectif avec des développements orageux noyés dans les précipitations. Les cumuls pourront atteindre 30 à 40 mm, localement 50 mm sous les foyers orageux. Une bonne nouvelle pour en finir définitivement avec la sécheresse exceptionnelle de 2017.

Dans un premier temps, l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales devraient rester en marge de cet épisode neigeux. Toutefois, les précipitations pourront se décaler dans la nuit de lundi à mardi et mardi matin avec de la neige à très basse altitude, notamment sur l'Ouest du département de l'Aude. La situation est également sous surveillance sur l'Hérault et dans une moindre mesure sur le Gard mardi où la limite pluie-neige, après être remontée, pourrait de nouveau chuter.

Source : Météociel

En effet, des pluies convectives pourront se former dans le Golfe du Lion (voir carte ci-dessus). Le panache pluvieux remontera sur nos départements. Dans le même temps, l'air froid s'accentuera en altitude. Il en sera de même au sol avec des températures orientées à la baisse. Dans cette configuration, la neige pourrait remplacer la pluie jusqu'en plaine et même pourquoi pas sur les littoraux si tout est parfaitement phasé. Attention, ce scénario reste très incertain et nécessite une mécanique parfaite, difficilement prévisible.

A l'heure actuelle, c'est le département de l'Hérault (et en marge le Gard et l'Aude) qui semble être le plus visé par ce potentiel neigeux mardi. Nous y reviendrons en détails à l'aide d'une cartographie des zones concernées demain en fin de journée afin d'avoir une meilleure appréhension de cet épisode. L'amélioration se dessinera dans la nuit de mardi à mercredi. Le froid profitera d'un ciel plus dégagé pour s'engouffrer avec un risque de gelées fortes et généralisées en deuxième partie de semaine.

Partager sur