Prévisions & Suivi en temps réel

Risque de dépression subtropicale en méditerranée (mer Tyrrhénienne) !

Source : Consorzio LaMMA

L'information commence à se répandre sur la possible formation d'une dépression aux caractéristiques subtropicales en méditerranée. Avant tout, il convient de poser les bases afin de ne pas tomber dans la désinformation. Il n'est pas question de cyclone en méditerranée. Ces phénomènes s'appellent des T.M.S (Tropical-like Mediterranean Storm) ou "médicanes" pour un mélange entre "Mediterranean" et "hurricane" (ouragan en Anglais). Il s'agit de dépressions hybrides entre celles que l'on connait habituellement à nos latitudes et les dépressions plus dynamiques qui forment les cyclones.

Les médicanes les plus musclés peuvent s'approcher d'un cyclone catégorie 1 mais en aucun cas nous ne pouvons comparer ce phénomène à un cyclone majeur. Pour autant, ces dépressions peuvent générer des conditions fortement perturbées avec une mer très agitée, de fortes rafales de vent ainsi que des pluies diluviennes. Certains scénarios modélisent un possible médicane près de la Sardaigne dans les prochaines 48 heures.

Source : earth.nullschool.net

Comme vous pouvez le remarquer, cette dépression subtropicale pourrait (notez le conditionnel) se former sur la façade Est de la Sardaigne. Par la suite, les scénarios sont assez incertains. En effet, ce type de dépression n'est pas influencée par le flux général. Elle est indépendante et génère sa propre trajectoire ce qui la rend difficilement prévisible. Toutefois, les modèles démontrent un potentiel non négligeable de stationnarité. Ce risque s'explique en partie à cause d'une mer encore chaude. En effet, bien que la température ne soit pas un élément déclencheur, elle permet d'entretenir ce type de phénomènes.

En cette mi-septembre, la méditerranée est de manière générale plus chaude que la normale. On peut observer de rares secteurs où elle est plus fraiche, notamment près de l'Algérie. En revanche, l'anomalie positive domine largement, notamment sur la mer Tyrrhénienne.

Source : Severe Weather Europe / Andrej Flis

La première et principale conséquence de la formation de cette dépression dans les prochains jours est le risque de pluies diluviennes sur une partie de la Sardaigne. La faible mobilité du phénomène laisse craindre une situation très délicate avec des précipitations qui viendront se bloquer sur la façade orientale de l'île. Pour la France, seule le Sud de la Corse reste sous surveillance en marge de l'activité qui touchera la Sardaigne (voir animation ci-dessous). Il n'existe aucun risque pour notre région.

Même si ce possible médicane ne nous concernera pas, il nous semblait important de réaliser un focus sur ce phénomène dans le but de vous rassurer mais aussi d'expliquer en quoi consiste ce type de dépression particulière. Dans un futur proche et avec le réchauffement récurrent de la méditerranée, nous pouvons redouter que ces phénomènes soient de plus en plus fréquents. Rappelons tout de même que ces médicanes ne sont pas nouveaux. Des archives datant de plusieurs dizaines d'années font état de dépressions similaires.

Source : Météociel

Partager sur