Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages stationnaires samedi : Hérault et Gard particulièrement exposés !

Contexte synoptique : après une semaine anticyclonique et particulièrement chaude pour la saison, les conditions météorologiques vont évoluer en fin de semaine. Un axe dépressionnaire dynamique va se constituer sur l'Atlantique vendredi. Il prolongera son influence jusqu'au golfe de Gascogne et le Nord de la Péninsule Ibérique samedi. Ce contexte favorisera la mise en place d'un flux de secteur Sud/Sud-Est particulièrement doux et humide dans les basses-couches de l'atmosphère. Dans le même temps, un flux de Sud-Ouest relativement plus frais (par contraste) et cyclonique gagnera les hautes couches de l'atmosphère. Dès lors, la masse d'air va se doter d'une forte instabilité atmosphérique ce week-end...

Contexte synoptique, modèle Arpège. Schéma : Météo Languedoc

Chronologie de l'épisode : demain jeudi, les brises marines gagneront la région. Il s'agira d'une journée de transition, avec un temps majoritairement ensoleillé dans l'intérieur des terres. Près des littoraux, des entrées maritimes seront possibles par moment, elles se multiplieront en cours de soirée. Vendredi, de nombreux nuages bas occuperont nos départements. Ils s'accompagneront par moment de quelques averses, notamment aux abords des reliefs Cévenols. Ce n'est qu'en cours de nuit de vendredi à samedi que la dégradation s'amorcera plus franchement, avec un risque d'orages près des littoraux Héraultais. Samedi, à l'avant d'un forçage qui balaiera les régions Centrales, des orages parfois forts et peu mobiles seront possibles sur l'Hérault et le Gard. 

Prévisions : les premières précipitations qui affecteront les Cévennes en journée de vendredi ne présenteront pas de sévérité particulière. A compter de la fin de nuit de vendredi à samedi et durant la journée de samedi, le contexte météorologique deviendra favorable à la genèse d'orages sur l'Hérault, le Gard et la Lozère. Compte tenu des fortes valeurs d'instabilité attendues, ces orages pourront s'avérer forts sur les plaines de l'Hérault et du Gard. A noter, dans un contexte fortement alimenté en eau précipitable, les orages seront en mesure de produire des pluies localement abondantes. Ce risque est d'autant plus à surveiller que ce contexte orageux se développera au sein d'un flux peu mobile, favorisant de ce fait l'éventuelle stationnarité des cellules. 

Dès lors, et même si cela reste à confirmer dans les prochains bulletins, l'analyse des modèles par nos experts laissent envisager des lames d'eau pouvant atteindre ponctuellement 100 à 150 mm en plaine. Compte tenu de l'échéance, la fiabilité de cette prévision reste moyenne. Les lames d'eau seront réévaluées dans un prochain bulletin, demain en fin d'après-midi. 


Partager sur