Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages stationnaires entre Hérault et Gard !

Photo d'illustration © Sylvain Thomas / AFP

Cela fait désormais de nombreux jours que nous anticipons cet épisode méditerranéen attendu ce week-end. Nous entrons désormais dans la dernière phase des prévisions avec les réglages de méso-échelle qui feront toute la différence que ce soit dans la localisation des orages ou sur leur intensité. Il semblerait que les cumuls de pluie soient revus à la hausse avec une extension vers les plaines, une situation classique lors d'épisode méditerranéen. De plus, le risque d'orages diluviens semble plus important. Consultez ci-dessous notre toute dernière prévision de la dégradation attendue ce week-end.

Dès samedi, le ciel sera couvert avec un vent marin orienté au Sud-Est qui se renforcera progressivement. Il sera puissant dans la nuit de samedi à dimanche. Les modèles laissent suggérer une possible plage d'air froid sur les Cévennes. Celle-ci est modélisée par des vent de terre orienté au Nord qui viendront booster la convergence sur les plaines du Gard et de l'extrême Est de l'Hérault.

Carte : Météociel

Ce type de configuration est un cas d'école lors d'épisode méditerranéen. Il permet aux orages de se régénérer sur place sans que le courant descendant n'asphyxie l'orage. De plus, l'atmosphère sera particulièrement instable durant la nuit de samedi à dimanche. Dans ces conditions, nous estimons qu'il existe un risque d'orages stationnaires et fortement pluvieux. Il est important se souligner qu'il s'agit d'un risque, qu'il est incertain mais qu'il est important d'y prêter attention.

En effet, les cumuls de pluie pourraient devenir conséquents si un tel système venait à se développer. Après de longues analyses, il semblerait que les secteurs entre le Pic-Saint-Loup, le pays de Ganges, le bassin amont du Vidourle et le bassin Alésien soient potentiellement les plus impactés. Sur ce zonage, les cumuls pourront atteindre localement 200 mm si un orage stationnaire vient à se développer. Plus généralement, nous attendons 80 à 120 mm localement 150 mm entre l'Est de l'Hérault et une large partie du Gard.

Carte : Météo-Languedoc / ARHYA

Outre le risque d'orages peu mobiles, un forçage balaiera l'Hérault, le Gard puis dans une moindre mesure la Lozère, l'Ardèche et la région PACA au cours de la nuit de samedi à dimanche en s'évacuant vers l'Italie dimanche midi. Ce forçage, apparenté à la bascule des vents au Nord-Ouest, engendrera une ligne pluvio-orageuse qui traversera les zones précédemment citées.

Les pluies orageuses décrites ci-dessus pourront générer des ruissellements, plus particulièrement dans les zones urbanisées. Les intensités horaires sous orages peu mobiles détermineront la sévérité de l'épisode et donc les conséquences hydrologiques. Toutefois, au vu de l'exceptionnelle sécheresse, les cours d'eau principaux devraient tamponner une grande partie de ces pluies. Nous surveillerons plus attentivement le réseau hydrographique secondaire.

Partager sur