Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages stationnaires en début de semaine !

© Julien Boutin pour Météo-Languedoc
© Julien Boutin pour Météo-Languedoc

Ce lundi, un système dépressionnaire peu mobile va se positionner sur l'Espagne. Ce dernier pilotera un flux de secteur Sud / Sud-Est en direction du Languedoc-Roussillon, particulièrement doux et humide pour la saison. La masse d'air va donc se doter d'un contenu en eau précipitable très important, et d'une instabilité atmosphérique qui va sensiblement croître dès lundi soir sur les Pyrénées-Orientales, puis en cours de nuit de lundi à mardi sur le Languedoc. Cette instabilité se greffera à des forçages atmosphériques de plus en plus vigoureux, caractérisée par une convergence de basses-couches bien structurée, et de cisaillements marqués à l'étage moyen. Ces conditions sont favorables à la genèsé d'orages peu mobiles et diluviens.

    L'épisode devrait débuter ce lundi par la Catalogne. En cours d'après-midi, des pluies parfois orageuses et souvent soutenues devraient concerner les Pyrénées-Orientales, plus particulièrement les zones de relief, où l'on pourrait relever près de 100 mm en quelques heures. Ces pluies orageuses persisteront jusqu'en cours de nuit de lundi à mardi. En deuxième partie de nuit et surtout en matinée de mardi, des orages localement très pluvieux et stationnaires sont à craindre sur les départements de l'Hérault et du Gard. Si la prévision demeure encore incertaine, il n'en demeure pas moins que des lames d'eau très importantes sont à craindre, notamment près des Cévennes. Pluies et orages persisteront jusqu'en cours d'après-midi de mardi, avant de s'évacuer vers le Rhône.

    A l'heure de rédaction de ce bulletin, les cumuls prévus sont de l'ordre de 40 à 80 mm sur les Pyrénées-Orientales, localement 100 à 150 mm sur les zones de relief. Entre l'Est de l'Hérault et l'Ouest du Gard, ainsi que près des Cévennes, des lames d'eau de 100 à 150 mm, localement 200 à 250 mm sont envisageables, et cela sur de vastes étendues... ! Il existe un risque non négligeable de lames d'eau horaires supérieures à 60 mm. Bien évidemment, ces cumuls seront réévalués dès demain.

    Bien que cela reste à confirmer, de tels cumuls laissent présager des réactions hydrologiques parfois intenses et brutales, notamment sur les cours d'eau situés sur les zones de piémont (Lodève, haut bassin du Vidourle, Gardons, Cèze) où les sols sont particulièrement saturés. Dès lors, il conviendra de suivre attentivement l'évolution des prévisions météorologiques au cours du week-end.

    Prochain bulletin : demain en fin d'après-midi. 

Partager sur