Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages stationnaires ce lundi : plus de 100 mm attendus entre Hérault et Gard !

AFP PHOTO - PASCAL GUYOT via lexpress

Nous sommes bien loin de toute agitation ce samedi. Le soleil brille largement dans une atmosphère agréable. En effet, les températures ont bien baissé depuis la canicule. La matinée a été fraiche et même bien froide dans certains coins de France ! A Saint-Alban-sur-Limagnole en Lozère, le thermomètre est descendu jusqu'à 1,8°C (source : Infoclimat) ! De façon générale, les minimales étaient bien sous les 10°C en Lozère. Cet après-midi, la chaleur modérée est bien présente sur l'ensemble de la région. Il en sera de même demain avec une journée qui s'annonce globalement ensoleillée. Cependant, le vent marin va progressivement s'installer et une nouvelle dégradation se mettra rapidement en soirée et nuit suivante.

Les premiers orages éclateront dans la nuit de dimanche à lundi et plus particulièrement entre l'Est de l'Hérault et le Gard. Malgré l'heure nocturne, l'instabilité sera déjà très importante et ces orages pourront adopter un caractère fort à violent dès les premières éclosions. Cette offensive orageuse se mettra en place bien à l'avant de l'anomalie qui sera sur l'Ouest du pays.

Source : Météociel

Il faut comprendre que c'est à l'avant de l'anomalie que les orages se développent. A l'arrière de celle-ci, le vent bascule et l'air froid s'engouffre mettant fin à la dégradation. Ainsi, tant que cette anomalie n'a pas balayé notre région, le risque orageux perdurera. Le fait que ces orages éclatent bien à l'avant nous fait craindre un risque d'orages assez stationnaire sur ces mêmes secteurs. En effet, d'autres paramètres corrèlent cette hypothèse. C'est cet aspect peu mobile qui crée la différence entre une dégradation orageuse classique qui traverse la région d'Ouest en Est et celle que l'on a connue ce jeudi.

Autre facteur important : le vent. Rien de très complexe là-dedans, le vent marin nous apporte l'humidité méditerranéenne tandis que mistral et tramontane ont tendance à chasser cette crasse nuageuse. De ce fait, tant que le vent marin se maintient, nous considérons le risque orageux présent.

Source : Météociel

Ci-dessus, l'animation du vent entre la soirée de dimanche et celle de lundi. Vous remarquerez que le vent d'Ouest (tramontane) est rapidement présent sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales. En revanche, sur l'Est de l'Hérault et plus particulièrement le Gard, le vent de Sud de maintient plus longtemps jusqu'en fin de journée de lundi à la faveur d'une dépression qui se constitue sur l'Hérault. C'est pourquoi le risque orageux sera plus durable sur l'Est de l'Hérault et le Gard et par extension les départements limitrophes comme l'Ardèche, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.

Dans ces conditions, nous redoutons des orages très pluvieux et parfois violents avec risque de grêle. Les cumuls pourront être importants de manière localisée. Bien que certains secteurs resteront en marge de l'activité principale, des lames d'eau supérieures à 100 mm sont envisageables sous des orages peu mobiles. Ces cumuls restent un petit cran en-dessous du précédent épisode, qui était exceptionnel rappelons le. Toutefois, cette dégradation reste notable en plein cœur du mois d'août. De plus, les intensités pluviométriques horaires sous un orage violent seront en mesure de générer des ruissellements locaux.

Partager sur