Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages peu mobiles entre Hérault et Gard !

Il y a plusieurs jours que nous évoquons le retour d'un temps perturbé pour le début de semaine à venir. Dans l'article d'hier, nous restions prudents quant à la sévérité de cet épisode. Les derniers ajustements semblent plus pessimistes, avec un risque de faible mobilité orageuse revu à la hausse. La dégradation va affecter toute la région, mais c'est entre l'Hérault et le Gard qu'elle sera la plus musclée. Le timing de l'événement pluvio-orageux s'étire entre la nuit prochaine et mardi mi-journée.

Synoptiquement parlant, une vaste zone dépressionnaire s'est formée ce dimanche sur le proche Atlantique. Demain lundi, le talweg dépressionnaire gagnera l'Espagne, avant de s'étirer vers le golfe du Lion dans la nuit de lundi à mardi. Mardi, la dépression circulera sur notre région avant de s'évacuer vers la Provence, tout en se résorbant. Durant les 36h précitées, un flux marin assez dynamique mais surtout très doux pour la saison va se mettre en place, cela dès la nuit à venir.

Ce dimanche soir, les nuages bas vont rapidement envahir l'Hérault et le Gard. En cours de nuit, nous attendons la formation d'une ligne pluvieuse assez étroite dans le golfe du Lion, remontant vers le département de l'Hérault où elle va plus ou moins onduler toute la nuit. Premier constat : l'instabilité atmosphérique va rester plutôt faible, avec des valeurs de MUCAPE atteignant tout juste 200 J/kg. Ceci est un facteur atténuant quant au risque orageux. Néanmoins, en présence d'une convergence de basses-couches bien constituée, nous avons un facteur aggravant quant à la stationnarité de cette ligne. 

Le contenu en eau précipitable de la masse d'air va s'élever entre 26 et 32 mm environ sur les plaines littorales de l'Est Hérault. Ainsi, nos services mises sur un risque de pluies convectives/localement orageuses, pouvant présenter des intensités marquées, notamment entre le bassin de Thau (Sète), le pays Montpelliérain et Lunel. Plus on ira vers le bord de mer et plus les pluies seront orageuses. Des lames d'eau de 40 à 60 mm sont déjà possibles localement d'ici le lever du jour. Ci-dessous, vous pouvez voir combien cet axe pluvio-orageux sera étroit. Quelques averses déborderont vers l'Ouest de l'Hérault ainsi que sur le Gard, mais moins persistantes.

Ce lundi matin, l'axe de pluies localement orageuses pourrait se maintenir près de Montpellier pendant quelques heures. Un doute subsiste sur l'intensité des précipitations, mais si ce scénario se précise, il faudra se méfier des phénomènes de ruissellements dans les zones urbaines notamment. Au fil des heures, l'axe se décalera très lentement vers l'Est. Il pourra gagner progressivement le secteur de Lunel et du Vidourle, en demeurant intense. Lundi après-midi, alors que les pluies gagneront progressivement le Gard, l'axe pluvio-orageux pourra se situer entre la Camargue (Grau-du-Roi/Aigues-Mortes) et le Vidourle (Sommières/Quissac/Conqueyrac).

Les cumuls pourront être importants en 24h : le plus souvent 5 ou 10 mm sur l'Hérault et le Gard mais localement, sous l'axe orageux, de 80 à 120 mm et probablement au sein de zones urbanisées. Il y a un risque d'inondations dans les villes et villages, par ruissellements. Ci-dessous, le modèle ARÔME témoigne bien du caractère très localisé de ces systèmes orageux étirés en ligne. Leur localisation n'est qu'un signal à ne pas prendre au pied de la lettre. Ce n'est pas tout… un passage musclé est attendu la nuit suivante !

Dans la nuit de lundi à mardi, la dépression responsable du mauvais temps va remonter dans le golfe du Lion. Elle va piloter une anomalie de basse tropopause très dynamique à haute altitude, qui va agir comme un "forçage" sur la perturbation et conséquemment amplifier le risque orageux. Le vent de secteur Sud-Est va se renforcer sur toute la région en soirée, avec des rafales atteignant 70 km/h sur le bord de mer. De l'air très doux et humide va alors affluer dans les basses-couches.

Par ailleurs, la masse d'air va se doter d'une instabilité atmosphérique plus significative. Les valeurs de MUCAPE vont s'élever entre 400 et 600 J/kg, particulièrement entre Hérault et Gard. Dans ce contexte, des pluies modérées à fortes vont remonter sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude lundi soir. Elles circuleront assez rapidement. En arrivant sur l'Hérault, en milieu de nuit, elles se structureront en ligne pluvio-orageuse qui va se renforcer sur l'Est du département. En fin de nuit, cette ligne atteindra le Gard et les Cévennes, là où elle sera la plus intense. Des cumuls supplémentaires de 30 à 50 mm sont possibles sur la nuit, localement 60 à 80 mm, et cela en peu de temps. Scénario à surveiller ! 

Partager sur