Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages de grêle sur le Languedoc et le Roussillon ce vendredi !

Un premier pic de douceur va se mettre en place demain mercredi sur l'arc Méditerranéen. Les températures vont atteindre 18 à 20°C en général, localement 21 ou 22°C sur les Pyrénées-Orientales. Si cette douceur sera appréciée par beaucoup d'entre nous, elle marquera également le retour d'une instabilité significative pour la fin de semaine. En effet, un système dépressionnaire va se constituer sur le proche Atlantique. Il va piloter un flux de secteur Sud-Ouest dynamique et instable sur notre région pour la fin de semaine.

Cette dépression va induire vendredi l'arrivée d'air froid en altitude par l'Ouest, avec une masse d'air s'abaissant entre 0 et -2°C à 850 (environ 1500 m). Dans le même temps, de l'air très doux va affluer dans les basses-couches de l'atmosphère sur le bassin Méditerranéen. Ce scénario va être propice à une déstabilisation des profils verticaux, avec une CAPE (variable météo permettant de quantifier l'instabilité et donc le risque orageux) voisine de 500 à 800 j/kg sur toute la région. 

De telles valeurs d'instabilité n'ont rien d'exceptionnelles mais sont suffisantes à la genèse d'orages. Pour le moment, il est difficile d'être précis quant à la localisation exacte à l'intensité de ces orages. Toutefois, un élément retient notre attention : le passage d'une anomalie de basse tropopause (forçage atmosphérique en altitude) sur des basses-couches assez douces pour la saison. Ce type de forçage confirme un potentiel orageux non négligeable, entre vendredi matin et vendredi après-midi.

La dégradation pourrait se faire en deux salves. La première devrait s'opérer le matin entre l'Hérault, le Gard et la Lozère, avec une phase paroxysmale sur le département du Gard. Les précipitations seront alors plus ou moins généralisées sur ces départements et parfois pluvio-orageuses. La neige pourrait tomber fortement sur les Cévennes et ses alentours dès 800 à 1000 m environ. La deuxième salve s'opèrera l'après-midi, avec des averses qui prendront plus facilement un caractère orageux (évolution diurne) mais qui s'annoncent plus localisées. Cette fois, les départements de l'Aude et les Pyrénées-Orientales pourront être concernés.

Strictement parlant, les orages devraient rester plutôt localisés dans l'ensemble. Pour autant, avec la progression de l'air froid en altitude, nos services s'attendent à la mise en place d'orages pouvant produire de bonnes chutes de grésil et/ou de la petite grêle. Ce risque concernera surtout les plaines du Languedoc et du Roussillon. Sur les reliefs, il devrait s'agir de neige à relativement "basse" altitude, vers 1000 m potentiellement près des Cévennes. Le risque orageux pourrait se maintenir samedi également... !

Bonne nouvelle par contre : le dimanche et lundi Pâques s'annoncent nettement plus cléments. Il y aura des passages nuageux par moment mais la probabilité d'averses sera nettement plus faible et les températures assez douces, sans excès. Une nouvelle dégradation pourra se déclencher en milieu de semaine prochaine, le scénario sera affiné d'ici là. Le modèle CEP dont le scénario ci-dessous voit par exemple des orages assez forts près des Cévennes. 

 


Partager sur