Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'orages de grêle demain avant une hausse des températures !

Surprenant ! Encore des orages au programme ! Et oui, difficile de parler d'autres choses en ce moment. Peut-être que cela peut en rassurer certains, nous sommes loin d'être les seuls concernés. Une majorité de la France est concernée par ce régime instable et l'Espagne n'a rien à nous envier. Demain, l'instabilité sera de nouveau à la hausse et des orages assez forts et porteur de grêle sont attendus. Les départements de l'Hérault et du Gard semblent particulièrement visés.

Situation passionnante pour les amateurs d'orages, agaçante pour les amateurs de féria et stressante pour les agriculteurs dont la période des récoltes est très sensibles. C'est notamment pour ces derniers que nous fournissons des prévisions expertisées leur permettant d'anticiper ces événements et donc de planifier leur agenda en fonction du temps qu'il va faire. Demain s'annonce donc très orageux. Voilà à quoi il faut s'attendre.

Source : Météociel

La situation pourrait être plus dynamique demain. La matinée s'annonce plutôt mitigée avec de nombreux passages nuageux au lever du jour. Ils auront tendance à laisser la place à des éclaircies. Ce premier élément est important. Plus le soleil se montrera rapidement et plus il pourra réchauffer le sol. De la même manière, plus il fera chaud et plus le contraste thermique avec l'air frais en altitude sera important. Ainsi l'instabilité sera en hausse et les orages auront plus de faciliter à se déclencher. En altitude, une anomalie de basse tropopause (abaissement de la tropopause) aura le rôle du forçage atmosphérique qui viendra déclencher la convection.

Dans ce contexte, des orages éclateront en cours d'après-midi sur les reliefs de la région des Cévennes aux Pyrénées. Conjuguée à cela, une convergence de basses couches (schéma simplifié ci-dessous) devrait se dessiner entre Hérault et Gard. C'est pourquoi nous attendons les orages les plus forts sur ces deux départements.

Source : Météociel

Dans ce contexte, les orages pourront facilement gagner les plaines entre l'Est de l'Hérault, le Gard et la vallée-du-Rhône. Cette convergence des vents viendra booster la convection. L'instabilité de la masse d'air sera suffisamment importante pour supporter l'éclosion et le développement d'orages sur ces secteurs. De plus, ils pourront donner de fortes pluies en peu de temps ainsi que de la grêle. Ces orages finiront leur course sur les littoraux. De nouvelles averses orageuses sont encore possibles mercredi après-midi, plus particulièrement dans l'arrière-pays. Cela pourrait devenir une habitude avec un nombre de jours d'orages remarquable depuis le début de l'année.

La bonne nouvelle, pour certains, c'est que les températures seront en hausse en fin de semaine et ce week-end. Une goutte froide va se positionner sur le Portugal. Elle sera assez éloignée pour ne pas nous concerner directement. Toutefois, celle-ci va agir comme une pompe à chaleur.

Source : TropicalTidbits

Alors que les littoraux seront tempérés par les brises marines, l'arrière-pays verra le thermomètre grimper en flèche. La barre des 30°C pourrait bien être atteinte et même dépassée en vallée-du-Rhône et dans le Nord du Gard. Ce temps chaud restera sec dans un premier temps mais nous surveillerons un nouveau risque d'orages pour les derniers jours de mai. Nous aurons le temps d'y revenir dessus d'ici là.

Partager sur