Prévisions & Suivi en temps réel

Risque d'épisode méditerranéen et cévenol neigeux ce week-end !

Météo Languedoc

Et oui, à peine un épisode terminé qu'un nouveau se profile déjà pour ce week-end. Actuellement, les basses pressions responsables de l'épisode méditerranéen précédent s'évacuent lentement vers l'Europe du Sud. Une nouvelle goutte froide va venir s'isoler sur le Golfe de Gascogne. Celle-ci va induire de nouvelles remontées pluvieuses en provenance de Méditerranée. Dans le même temps, l'air froid devrait se maintenir en altitude (environ -1°C à 850 hPa).

Cette configuration sera propice à des pluies potentiellement orageuses sur les plaines et littoraux de la région mais aussi à des chutes de neige conséquentes sur les reliefs. Retrouvez ci-dessous notre premier point complet.

Source : Pivotal Weather

Chronologie, localisation et intensité de l'épisode :

Samedi sera une journée de transition. En effet, un voile nuageux envahira progressivement la région par l'Ouest. Le ciel sera couvert dès la mi-journée. Les premières pluies se feront près des reliefs en soirée et nuit suivante. Ces précipitations se feront sous forme de neige au-dessus de 1000 mètres environ. Ces pluies se renforceront progressivement en début de journée de dimanche en se généralisant aux plaines Languedociennes. Elles pourront prendre un caractère orageux durant la journée de dimanche. Des incertitudes sont encore présentes sur la localisation exacte des plus forts cumuls. Certains scénarios sont plus favorables au Gard à et l'Hérault, d'autres plutôt sur le Roussillon. Toutefois, le département de l'Hérault semble être le mieux placé.

Les pluies persisteront en début de journée de lundi tout en faiblissant progressivement. Ainsi, la fin définitive de l'épisode ne se fera qu'en fin de journée de lundi.  Durant ce laps de temps, la neige continuera de tomber fortement sur les reliefs. La limite pluie-neige pourrait s'abaisser au cours de l'épisode. Par isothermie, les flocons pourront tomber dès 800 mètres d'altitude. La couche de neige fraiche pourrait atteindre 30 à 40 cm, pourquoi pas 50 cm sur les sommets Lozériens (Mont Lozère, Aigoual). Pour la pluie, des cumuls de 40 à 60 mm sont possibles, localement 80 à 100 mm. Nous le répéterons jamais assez, épisode méditerranéen et épisode cévenol ne riment pas forcément avec catastrophes. Ces cumuls prévus ne sont pas en mesure d'engendrer des inondations.

Source : Modèle WRF développé par ARHYA et Météo-Languedoc

Incertitudes liées à l'épisode :

Alors que la perturbation semble acquise, son intensité reste encore à déterminer. Par ailleurs, comme annoncé plus haut, certaines mises à jour modélisent les plus fortes précipitations sur le Roussillon. A l'inverse, d'autres mettent le maximum sur les départements de l'Hérault et du Gard. Si l'on moyenne les scénarios, c'est donc le département de l'Hérault qui semble le mieux placé mais cela demande encore confirmation. Enfin, le caractère orageux reste incertain. Nous sommes en hiver et les réserves en énergie indispensable aux orages sont faibles.

Partager sur