Prévisions & Suivi en temps réel

Rique de rafales de 100 à 120 km/h dans la nuit de mardi à mercredi entre Pyrénées-Orientales, Aude et Hérault !

planet.fr
planet.fr

Un épisode venteux de forte intensité, sans pour autant être exceptionnel, est envisagé en milieu de semaine sur le Languedoc-Roussillon, plus particulièrement près des Cévennes et des Pyrénées. Ce coup de vent présente des caractéristiques similaires à celles observées lors de la tempête Eleanor. Pour autant, les rafales devraient s'avérer un cran en dessous et ne seront pas aussi généralisées.

Tout d'abord, intéressons-nous au contexte météorologique de grande échelle. Un système dépressionnaire très dynamique va se positionner du Groenland à la Scandinavie, prolongeant son influence jusqu'à la Grande-Bretagne. Dans ce contexte, la limite barocline va être repoussée plus au Sud, en direction de la France, trahissant une nette accélération du courant-jet en altitude (ici caractérisé par des flèches rouges).

Carte : modèle GFS. Source : Météociel

Par resserrement isobarique - les courbes de pression étant très rapprochées - nos services redoutent une accélération du vent d'Ouest à Nord-Ouest sur la région dans la nuit de mardi à mercredi et mercredi matin tôt. Dès demain mardi, les rafales vont se renforcer jusqu'à atteindre 60 à 80 km/h du Roussillon aux crêtes des Cévennes mais ce n'est vraiment que la nuit suivante que l'aggravation va se produire.

Par déferlement en aval des Cévennes, des bourrasques entre 90 et 110 km/h sont probables sur les plaines intérieures de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Plus localement, une rafale de 120 km/h ne pourra être exclue, aussi bien en plaine que sur les reliefs. Les plaines littorales devraient être moins impactées. La Lozère et le Gard seront moins impactés, sauf sur les reliefs où il faut s'attendre à des rafales du même ordre de grandeur. Ci-dessous, donnant une idée de la localisation des plus fortes rafales :

Carte : modèle ARPEGE. Source : Météociel.

Mercredi, les rafales commenceront à faiblir durant la matinée et deviendront plus ordinaires l'après-midi. Nous le répétons, cet événement ne présente pas une intensité exceptionnelle mais il conviendra néanmoins de se montrer vigilant : les rafales par déferlement en aval des Cévennes sont parfois sous-estimées par les modèles numériques de prévision.

Nous conseillons aux personnes situées dans les zones exposées de mettre à l'abri le mobilier de jardin ayant une prise au vent. Par ailleurs, quelques dégâts pourraient se produire sur la végétation, notamment dans les secteurs fragilisés par la précédente tempête. Enfin, après le fort redoux de mardi, de nouvelles averses de neige sont attendues sur les reliefs de notre région mercredi. 

Les prévisions seront à nouveau affinées d'ici demain. Vous pouvez également vous référer au site www.meteolanguedoc.com

Partager sur