Prévisions & Suivi en temps réel

Retour des orages sur la France début juillet : à quoi doit-on s'attendre ?

Ils vous avaient manqué ? Après un léger repos (malgré les orages du 21 juin), il semblerait que les choses changent pour les premiers jours de juillet. Généralement, lorsqu'on se dirige vers juillet, nous attendons plutôt le beau temps chaud, sec et anticyclonique. Cela était le cas ces dernières années. 2018 semble déroger à la nouvelle règle avec des dépressions qui ne sont jamais loin de nous. Un décalage des hautes pressions leur permettrait de se rapprocher de notre pays avec à la clef un temps plus instable et orageux. C'est bien ce qui semble se profiler dès ce week-end et en début de semaine prochaine.

En effet, la dépression actuellement sur le bassin Atlantique devrait lentement mais surement se rapprocher de notre pays. Nous passerons dans un flux de Sud-Ouest assez chaud mais surtout très instable et propice aux orages.

Source : Tropicaltidbits

Dans ce contexte, c'est avant tout l'Ouest et le Sud-Ouest de la France qui seront en première ligne, du moins dans un premier temps. Sur notre région, les brises marines s'installeront avec une impression de chaleur lourde qui deviendra de plus en plus présente mais le temps restera sec. Les incertitudes sont présentes. En effet, le placement exacte de la dépression influencera grandement le temps attendu. Un simple décalage de 300 km peut modifier une prévision orageuse en une prévision ensoleillée. Ces 300 km se sont rien à l'échelle de l'hémisphère. A l'heure de rédaction de ce bulletin, nous privilégions un scénario assez orageux qui concernerait également notre région.

Même si la dépression resterait trop éloignée pour générer une dégradation généralisée, les brises de pente suffiraient à permettre le développement d'orages de chaleur. La pression atmosphérique deviendrait dépressionnaire avec l'éloignement des hautes pressions et le rapprochement de cette goutte froide. Instabilité, humidité et contexte dépressionnaire sont les ingrédients nécessaires pour craindre des orages.

Source : Kachelmannwetter

Ainsi, nous privilégions essentiellement les secteurs de plaines intérieures et de piémont. Le littoral pourrait échapper à la majeure partie des orages même si on ne peut jamais exclure un débordement en fin de journée mais cela restera à préciser à l'approche de l'échéance. Concernant nos départements, le piémont Pyrénéen, l'intérieur de l'Aude, l'Hérault, le Gard et la Lozère seront avant tout concernés. Bien entendu, la prévision orageuse reste un exercice délicat et cette première prévision restera à affiner progressivement. Voilà ce qu'il faut retenir : les orages vont faire leur retour sur la France, c'est quasi assuré. La façade Ouest et notamment le Sud-Ouest sont en première ligne. Toutefois, les régions méditerranéennes pourront également, dans une moindre mesure, être concernées.

L'intensité de ces orages reste à surveiller. La période de fortes chaleurs que nous connaissons est un élément important. Pour donner une image, cela recharge l'atmosphère en énergie. L'énergie s'accumule jusqu'à l'arrivée d'air plus frais en altitude, ce qui pourrait être le cas pour commencer ce mois de juillet. Les incertitudes demeurent et, comme à notre habitude, nous reviendrons dessus dès que des éléments nouveaux nous permettront d'améliorer la fiabilité de cette tendance. En attendant, la chaleur et le soleil sont bien en rendez-vous. Les températures seront élevées demain avec des points à 35 ou 36°C dans l'intérieur des terres.

Source : Météociel

Partager sur