Prévisions & Suivi en temps réel

Retour des orages pour le week-end du 14 juillet ?

La chaleur est bien là et elle va s'installer ces prochains jours. Normal c'est l'été diront certains, trop chaud diront d'autres. Le constat est que cette vague de chaleur n'a rien d'exceptionnelle mais les valeurs observées et attendues seront au-dessus des moyennes de saison. Cela sera valable pour les minimales comme les maximales. En effet, les nuits s'annoncent assez chaudes avec des températures > 20°C par endroits au plus frais de la journée et des pics à 35°C, localement plus dans l'après-midi (à l'ombre). Ces valeurs restent en-dessous des seuils de canicule pour nos départements. Ces températures devraient perdurer ces prochains jours avant un temps plus orageux attendu le week-end prochain à l'échelle de la France.

Ce temps chaud et stable est la conséquence d'un puissant anticyclone installé sur la Grande-Bretagne. La récurrence des hautes pressions sur ce territoire est un facteur remarquable en ce début d'année 2018 et cela semble perdurer. Actuellement nous restons sous l'influence de cet anticyclone. C'est pourquoi le soleil et la chaleur vont se maintenir à court terme.

Source : WRF Météo-Languedoc

Progressivement, cette bulle anticyclonique va migrer en se séparant en deux. Une première partie se dirigera vers la Scandinavie tandis que la seconde se retirera sur l'Atlantique. Cela laissera la place à une dépression qui viendra se faufiler près du Portugal et de l'Espagne. Alors que le vent se maintiendra modérément côté mistral et tramontane en première partie de semaine, le marin s'installera et gagnera du terrain sur l'ensemble de la région en fin de semaine prochaine. Il apportera une humidité supplémentaire. Ainsi, le temps va devenir de plus en plus instable à l'échelle du pays. Comme souvent, l'Ouest du pays sera en ligne de mire mais les orages pourraient gagner du terrain vers la méditerranée.

Comme à notre habitude, nous resterons prudents sur cette première tendance. Nous sommes à environ 5-7 jours d'échéance. Cela nous permet d'anticiper les mouvements de grande échelle mais les détails plus précis seront encore à affiner. Pour autant, le flux de Sud-Ouest qui va se mettre en place apportera beaucoup d'instabilité dans une atmosphère surchauffée par les températures élevées de ce début de mois de juillet.

Source : Kachelmannwetter

Sur la carte ci-dessus, il s'agit de la CAPE ou plus simplement de l'instabilité de la masse d'air. Les plages de couleur entre le rouge et le violet représentent une atmosphère "explosive", la CAPE étant l'essence des orages. La dépression positionnée vers l'Espagne se rapprochera de notre pays le week-end u 14 et 15 juillet et celle-ci pourrait être l'étincelle qui viendrait mettre le feu au poudre. Aujourd'hui, nous privilégions un scénario assez classique. Les premiers orages devraient concerner la façade Atlantique avant de gagner tout l'Ouest de la France et plus particulièrement le Sud-Ouest pour s'évacuer par les région méditerranéennes et l'Est du pays.

Malheureusement, nous redoutons des orages violents. Même si ce n'est pas systématique, la saison estivale est une saison à risque lorsque les dépressions parviennent jusqu'à nous. C'est en cette période que les réserves d'énergie sont généralement au plus haut (à l'échelle de la France). Si le risque orageux se confirme, nous redouterons la formation de grêle sous les cellules les plus musclées. Vous l'aurez compris, le week-end prochain, date importante sur de nombreux paramètres, est à surveiller. Bien évidemment, cette prévision pourrait évoluer dans un sens comme dans l'autre. C'est pourquoi nous y reviendrons régulièrement.

Source : Kachelmannwetter

Partager sur