Prévisions & Suivi en temps réel

Pulsion caniculaire en Languedoc-Roussillon

Les températures observées durant le mois de Juillet ont été caniculaires sur le Languedoc-Roussillon. Un premier pic de chaleur a été observé durant la première quinzaine du mois, avec fréquemment plus de 35°C dans l'intérieur des régions méditerranéennes. Après une baisse très relative à la mi-Juillet, les températures ne sont à nouveau envolées. Le 20 Juillet, ce ne sont pas moins de 38.5°C qui ont été relevés à la station de Nîmes-Courbessac, jusqu'à près de 40°C sur les zones de piémont. Cette valeur est trois dixième en dessous du record absolu de chaleur pour un mois de Juillet, qui avait été atteint en Juillet 2006 sur cette même station. Il est à souligner que ces très fortes chaleurs diurnes ont été consécutives à des nuits très douces, avec des minimales de 23 à 25°C, voire un peu plus, ce qui est exceptionnel même dans nos régions. Ainsi, dans la nuit du 20 au 21 Juillet, la température minimale relevée à la station de Montpellier-Fréjorgues a été de 25,7°C, similaire au record absolu de douceur nocturne pour un mois de juillet, qui date du 28 Juillet 2013. Deux records supplémentaires ont été battus, il s'agit de la ville de Sète avec une température minimale de 27,7°C et de Leucate avec 25,7°C.

Le mercure est bien redescendu depuis le 25 Juillet mais la ville de Nîmes (Gard) continue sur sa lancée : il s'agit aujourd'hui de la 33 ème journée consécutive avec plus de 30°C l'après-midi, soit une série plus longue que celle observée en 2003 mais encore à 14 jours de celle observée en 1952. Cette année là, il avait plus de 30°C durant 47 journées consécutives. A suivre... !  Nous en profitons pour vous annoncer qu'une nouvelle vague de chaleur est entrevue par les modèles de prévision à compter du 3 ou 4 Août. D'ici là, il faudra composer avec un régime de tramontane, un risque d'orages en fin de semaine et des températures plutôt de saison, ou à peine supérieures aux normes.



Partager sur