Prévisions & Suivi en temps réel

Probable retour du froid avec neige en montagne avant un éventuel épisode pluvieux Méditerranéen !

Ce mercredi, le soleil a encore largement dominé sur le bassin Méditerranéen. Bémol toutefois, avec des rafales de mistral et de tramontane qui ont atteint 80 à 100 km/h sur la vallée du Rhône, les Corbières maritimes ainsi que plus ponctuellement sur la plaine du Roussillon. Nous vivons nos dernières heures de relative douceur avant un net changement de temps qui va s'amorcer vendredi et se concrétiser véritablement ce week-end.

Malgré une échéance relativement proche, plusieurs scénarios s'opposent. De façon générale, il est admis qu'un dôme de hautes pressions anticycloniques va s'installer sur l'Atlantique, s'élevant rapidement vers le Groenland. Dans le même temps, un décrochage polaire va s'opérer depuis l'Islande tout en se dirigeant vers l'Europe Occidentale. La plupart des modèles voient la coulée froide s'opérer à même la France alors qu'une minorité s'orientent plutôt vers une coulée froide canalisée vers l'Espagne. Voir cartes ci-dessous.

Les divergences perturbent énormément la prévisibilité, alors qu'hier tous les scénarios étaient plus ou moins en accord. Si la coulée froide s'opère sur la France, c'est ni plus ni moins une vague d'air froid précoce qui va se produire, avec des températures plongeant très en dessous des normes saisonnières. Par ailleurs, la neige s'inviterait à basse/moyenne altitude sur tous les reliefs, y compris de la Lozère et des Pyrénées-Orientales. Soit…

Si le scénario qui voit la coulée froide sur l'Espagne se produit (carte ci-dessus à droite), le flux pivoterait au secteur Sud dans les basses-couches de l'atmosphère sur notre région, induisant de l'air nettement plus doux et surtout un risque de pluies intenses par endroits. A cette heure, près de 80% des scénarios penchent en faveur du scénario 1, contre 20% pour le scénario 2. Pour autant, un revirement de situation reste encore possible, malgré une échéance de plus en plus raisonnable : à peine 72h désormais.

Pour faire avancer cette explication, nous pouvons nous servir des "Prévisions Ensemblistes". Ces dernières sont issues de modèles dits "ensemblistes" qui simulent 20 scénarios différents et qui proposent ensuite une moyenne de tous ces scénarios. Le résultat permet de voir si la moyenne penche plutôt vers le scénario 1 ou si à contrario il se rapproche du scénario 2. Ci-dessous, voici les deux principaux ensemblistes, ECMWF (CEP) à gauche et GEFS (GFS) à droite.

Que l'on soit clair, les deux ensemblistes penchent lourdement vers le scénario n°1, à savoir une coulée froide centrée sur la France. Dès lors, les flocons de neige devraient logiquement faire leur retour dès samedi après-midi sur la Lozère et les Pyrénées, vers 800/1000 m environ. Entre dimanche et lundi, le creusement dépressionnaire qui s'opèrera près de la Méditerranée laisse redouter des remontés pluvieuses sur notre région. Quant aux températures, nous misons sur un scénario froid mais sans gel en raison des nuages qui s'annoncent nombreux. La prévisibilité devrait nettement s'améliorer demain… 

Toutes les cartes sont issues de météociel.fr

Partager sur