Prévisions & Suivi en temps réel

Poursuite de l'épisode pluvio-orageux : le département de l'Hérault le plus exposé !

Conformément aux prévisions émises ces derniers jours, un épisode pluvio-orageux touche depuis hier notre région. C'est sur les Cévennes que les pluies ont été les plus durables et intenses, où les cumuls atteignent bien souvent 60 à 90 mm et ponctuellement plus de 150 mm au dessus de Lodève. En plaine, les cumuls sont hétérogènes. Il est tombé 30 à 50 mm dans le Biterrois et près du Pic Saint-Loup, jusqu'à 50 à 75 mm sur la vallée du fleuve Hérault.

Les cumuls observés jusqu'à présent sont plutôt classiques en cette saison et les pluies qualifiées de salvatrices au regard de l'exceptionnelle sécheresse qui sévit sur la région. Les cours d'eau commencent à réagir sur les Cévennes Héraultaises mais les réactions hydrologiques ne présentent absolument aucune sévérité. Enfin, notez que l'Aude et les Pyrénées-Orientales profitent également de bonnes pluies depuis hier soir. 

Ci-dessous, retrouvez l'accumulation des dernières 24h proposée par le site infoclimat : 

Les dernières modélisations permettent à nos prévisionnistes d'affiner les prévisions pour les prochaines heures. Le système dépressionnaire va peu à peu se positionner à proximité des Baléares, induisant une nouvelle accélération des vents marins sur le bassin méditerranéen occidental. Le flux, orienté au secteur sud-est aujourd'hui, semble viser particulièrement le département de l'Hérault

C'est aussi sur ce département que l'instabilité de la masse d'air sera la plus significative, sans être très marquée pour autant. Ce soir, le flux pivotera davantage au secteur Est, repoussant peu à peu la perturbation sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales.

Plus concrètement, de nouvelles averses parfois orageuses vont concerner essentiellement l'Hérault ce matin, avec momentanément des intensités soutenues mais passagères. Sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales, ainsi que l'extrême Ouest du Gard, de petites pluies sont possibles par moment mais la menace orageuse et, intrinsèquement de fortes intensités pluvieuses, est jugée nettement plus faible

Cet après-midi, de nouvelles salves pluvio-orageuses vont se former dans le golfe du lion. Elles remonteront épisodiquement vers l'Hérault, en arrosant aussi bien le bord de mer, les plaines, l'arrière pays et les reliefs. Certains secteurs passeront au travers, en raison du caractère localisé des orages. C'est certainement en fin de journée que les intensités seront les plus marquées, lors de la probable constitution d'un système orageux linéaire. 

Les dernières projections semblent laisser l'Aude et les Pyrénées-Orientales en marge des plus forts orages, bien qu'on ne puisse totalement en exclure la possibilité notamment entre Sigean et les Corbières maritimes. La probabilité est plus mince qu'hier. 

Ce n'est vraiment qu'en soirée et la nuit prochaine que les pluies se renforceront sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales, notamment sur les plaines littorales. En fin de soirée, le risque orageux déclinera progressivement. Les pluies devraient néanmoins persister une bonne partie de la nuit entre l'Ouest de l'Hérault et le Roussillon, sans générer de cumuls très intenses.

Entre ce matin 10h et la nuit prochaine, nous attendons les cumuls suivants : 

- 15 à 30 mm en général de l'Hérault aux Pyrénées-Orientales

- 40 à 60 mm en cas d'orages sur les plaines littorales de l'Aude et des Pyrénées-Orientales

- 60 à 90 mm, voire 120 mm, très ponctuellement sur le département de l'Hérault en cas de salves orageuses répétitives

En soit, ces cumuls n'ont rien d'exceptionnels et nous insistons bien là-dessus. Les risques d'inondations sont faibles, les principaux cours d'eau étant asséchés avant l'arrivée des précipitations. Le principal risque réside en la constitution de ruissellements urbains si un orage intense vient à se former dans les zones urbanisées du littoral et des plaines héraultaises. 

Cet épisode cévenol, prolongé d'une phase méditerranéenne, pourra in fine induire très localement des cumuls de 200 à 250 mm sur le relief Héraultais. Malheureusement, pour une bonne partie du Gard, l'exceptionnelle sécheresse va se poursuivre. 

Partager sur