Prévisions & Suivi en temps réel

Possible retour des orages en fin de semaine !

Une perturbation a concerné notre région aujourd'hui, elle a provoqué de nombreux orages à son passage. Nous avons pu relevé un peu de grésil notamment sur les Pyrénées-Orientales, et une forte activité électrique. Ces orages ont également été puissants sur une partie de la PACA, notamment sur les littoraux des Bouches-du-Rhône où de très fortes pluies ont été observées.

Une nouvelle dégradation est entrevue pour la fin de semaine sur notre région. En effet, un talweg va se constituer sur le proche Atlantique. Il va traverser la région d'Ouest en Est. A l'avant de ce talweg, le flux sera orienté au secteur Sud ce qui aura pour effet d'amener de l'air chaud et humide rendant la masse d'air instable. En conséquence, de nouveaux orages pourraient se développer sur notre région. La carte ci-dessous illustre bien le passage de ces bas-géopotentiels qui pourront nous affecter.

En ce qui concerne l'instabilité, le modèle GFS voit des valeurs de CAPE pouvant aller jusqu'à 2000 J/kg sur notre région. Nous vous rappelons que plus les valeurs d'instabilité de la masse d'air sont élevées, plus le risque orageux est important. Néanmoins pour qu'un orage se forme, le dynamisme est un paramètre à considérer. Au passage de ce talweg, une anomalie de basse tropopause devrait balayer notre région. Ceci va induire du dynamisme atmosphérique, et donc, provoquera la formation d'orages qui pourront potentiellement être forts. Ci-dessous, vous pouvez observer la carte du modèle GFS montrant le potentiel orageux présent sur notre région et plus globalement sur la France entre la nuit de jeudi à vendredi et vendredi soir.

Compte tenu des valeurs d'instabilité attendues et du dynamisme atmosphérique, ces orages pourront, localement, produire de fortes intensités pluvieuses, de la grêle ainsi que des rafales de vent marquées. Nous vous rappelons que toutes les communes ne seront pas impactées de la même manière. De plus, compte tenu de l'échéance, nous restons prudents quant à la localisation exacte de ces orages. Nous y reviendrons plus en détails dans un prochain article.

Cette nouvelle dégradation confirme une nouvelle fois la récurrence météorologique que nous connaissons depuis le début du Printemps comme évoqué par nos services depuis de nombreuses semaines. Cette dernière devrait continuer de nous concerner au moins jusqu'à la fin du mois de Juillet et probablement jusqu'à la fin de l’Été. En effet, nous sommes dans une situation où les dépressions sur l'Atlantique sont fréquemment présentes (voir carte du modèle GFS à long terme ci-dessous). Ce sont ces dépressions qui provoquent le temps perturbé que nous connaissons depuis de nombreuses semaines, malgré l'accalmie que nous venons de connaître entre mi-juin et mi-juillet.

Il est à noter que l'Automne approchant, ces dépressions vont naturellement se diriger vers notre pays. Ce rapprochement pourrait provoquer des dégradations orageuses d'une intensité supérieure à ce que nous connaissons depuis le début du Printemps. Il est encore tôt pour évoquer précisément et à l'échelle de notre région les risques attendus pour le trimestre septembre - octobre - novembre. Nous y reviendrons très prochainement au sein d'un article tendance saisonnière.
Toutes les cartes sont issues du site meteociel.fr

Partager sur