Prévisions & Suivi en temps réel

Possible épisode de neige lourde dans l'intérieur du Roussillon lundi soir !

http://regionperpignan.canalblog.com

La vague de froid qui se met actuellement en place sur l'Allemagne, le nord de la France et la Grande-Bretagne est évoquée depuis désormais une bonne semaine par nos services. Bonne nouvelle pour les agriculteurs de la Méditerranée, notre région sera finalement en marge du drain froid principal. Pour autant, si la sévérité des gelées s'en trouvera atténuée, les températures vont tout de même baisser et il faudra surveiller dans la nuit de lundi à mardi la mise en place d'un épisode pluvio-neigeux à très basse altitude dans l'intérieur du Roussillon.

La trajectoire de la goutte froide qui s'est décrochée depuis la Sibérie est atypique. Elle transite actuellement près de l'Allemagne et du nord de la France, avant de se diriger vers l'Atlantique. Une fois sur l'Atlantique, elle adoptera une nouvelle trajectoire en direction de la Catalogne puis de la Méditerranée. C'est à cette occasion que l'air froid se rabattra sur le Languedoc et le Roussillon. Un air encore très froid pour la saison mais s'étant tout de même réchauffé relativement en passant sur l'Atlantique. 

Carte : modèle GEM. Source : Météociel.

Lundi soir, la goutte froide sera positionnée sur les Pyrénées. Sur son flanc oriental, entre la Catalogne et les Baléares, une dépression de surface va se constituer. Son dynamisme reste encore incertain, les scénarios divergent entre 990 et 1000 hPa environ. Néanmoins, cette cyclogenèse pourra favoriser une nette humidification des profils verticaux sur l'Aude et les Pyrénées, en phase avec l'arrivée de l'air froid en altitude (-2°C à 850 hPa, puis -4°C la nuit suivante).

Un autre facteur attire notre attention : si le flux sera orienté au secteur Est en altitude, apportant des précipitations, les dernières modélisations voient un flux de secteur Nord-Ouest dans les basses-couches. Il s'agit ni plus ni moins d'une tramontane noire qui, durant cet épisode, devrait souffler entre 40 et 50 km/h. Ce vent de terre aura pour effet de maintenir une plaque d'air froid au sol et de favoriser un phénomène d'isothermie (abaissement de la limite pluie/neige par propagation du froid au travers des précipitations). Si l'on s'intéresse à une modélisation brute du modèle ARPEGE, l'isotherme 0°C (voir carte ci-dessous) plonge parfois entre 500 et 700 m sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales, ce qui laisse penser à de la neige lourde jusqu'à très basse altitude

Carte : modèle ARPEGE. Source : Météociel.

Dès lors, il conviendra de suivre attentivement la situation ces prochaines 48h. Un épisode de précipitations passagèrement soutenues est de plus en plus probable entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales en soirée et nuit de lundi à mardi. Dans un premier temps, il s'agira de pluie en plaine et de neige uniquement au dessus de 500 m. Puis, avec l'isothermie et la progression du froid, la limite pluie/neige devrait descendre entre 200 et 300 m dans l'intérieur de ces départements, éventuellement jusqu'en plaine. 

Comme toujours sur le Roussillon, il est difficile d'estimer l'ampleur du phénomène d'isothermie et la durée des précipitations. Toutefois, à l'heure de rédaction de cet article, un épisode pluvio-neigeux d'ampleur significative à très basse altitude semble probable, déposant une couche de plusieurs centimètres de neige lourde à basse altitude. Le scénario méritera d'être affiné et confirmé ces 48 prochaines heures. Il n'est pas exclu que le gros de la perturbation circule côté Espagne... Prévision brute d'AREGE, avec temporairement de la neige jusqu'à la côte Vermeille : 

Carte : modèle ARPEGE. Source : Météociel.

Le potentiel de neige sur le reste de la région est très faible, pour ne pas dire nul. Par contre, tout au long de la semaine prochaine, le mistral et la tramontane vont souffler fortement. Ils accentueront nettement la sensation de froid, alors que les minimales seront proches de 0°C (parfois en dessous) et les maximales à peine voisines de 8 à 10°C. Prochain point demain en fin d'après-midi.

Partager sur