Prévisions & Suivi en temps réel

Point sur les orages attendus du mercredi 5 au dimanche 9 septembre !

Avant de nous intéresser aux prévision orageuses du milieu et de la fin de semaine prochaine, revenons sur la rentrée scolaire. Nous sommes actuellement sous l'influence d'une dorsale anticyclonique nous protégeant de toute perturbation. Dans ce contexte, le soleil va persister entre ce dimanche et mardi sur l'arc Méditerranéen. Le vent, encore bien sensible ce samedi notamment près de la vallée-du-Rhône, va progressivement faiblir.

Dans ce contexte, les températures vont elles-aussi augmenter légèrement, aussi bien les minimales que les maximales. Pour lundi 3 septembre, les minimales vont osciller entre 18 et 20°C sur le bord de mer, 15 et 18°C en plaine, 7 à 12°C sur les reliefs. Les maximales, quant à elles, vont augmenter entre 27 et 28°C sur le bord de mer, fréquemment 29 à 31°C en plaine. Sur les reliefs, elles vont être voisines de 20 à 23°C. De telles valeurs sont proches des moyennes observées à cette période de l'année

En milieu de semaine prochaine, nous allons surveiller un progressif changement de temps sur l'Europe Occidentale. En effet, les principaux centres d'actions vont évoluer sur notre partie de l'Hémisphère. Alors que l'anticyclone principal va se rétracter vers l'Afrique, une poche anticyclonique semble également vouloir s'installer entre la Grande-Bretagne et l'Islande, ce qui est inhabituel pour une fin d'été.

Dans le même temps, un talweg assez moribond - caractérisé par une zone de pressions peu élevées - va se constituer sur le proche Atlantique, où il stationnera pendant plusieurs jours. Dans cet environnement, un flux de secteur Sud/Sud-Ouest va persister sur le sud de la France, apportant de l'air chaud et surtout une instabilité atmosphérique significative. Ce samedi, l'absence d'un fort dynamisme est confirmé par les dernières projections, comme nous l'évoquions dans l'article d'HIER. Ceci sera un facteur atténuant quant au risque d'intempérie.

Les affinages à venir vont jouer une grande importance quant à la localisation, la chronologie et la durée de ces orages. D'une façon générale, les orages devraient se déclencher sur une grande partie de l'arc Méditerranéen, ainsi que de la Nouvelle-Aquitaine au Massif-Central ainsi qu'à la région Rhône-Alpes. Ceci coïncide avec l'air instable qui va gagner la moitié sud de du pays, comme en atteste la carte en bas à gauche ci-dessous.  

Les premiers orages vont éclater mardi après-midi sur la chaîne Pyrénéenne. Mercredi, ces orages vont progresser des Pyrénées au Massif-Central, ainsi que dans l'intérieur du Languedoc-Roussillon. L'activité orageuse restera bien présente jusqu'au week-end prochain au moins sur ces mêmes secteurs. Quelques remarques à apporter par rapport à hier : les valeurs d'instabilité ont été légèrement revues à la baisse, ce qui va limiter la possibilité de phénomènes forts, sans l'exclure de façon localisée. Par ailleurs, en l'absence d'un fort dynamisme en altitude, ces orages devraient rester assez "localisés". Les plaines intérieures ainsi que les reliefs seront plus durablement exposés que les plaines littorales.

Au final, sur plusieurs jours, des accumulations de pluie assez significatives sont possibles dans les couloirs orageux les plus marqués. Scénario à affiner encore prochainement. 

Toutes les cartes sont issues du site meteociel.fr. 

Partager sur