Prévisions & Suivi en temps réel

Point sur les orages attendus ce jeudi !

Cela fait désormais plusieurs jours que nous annonçons un temps plus instable pour cette fin de semaine. Les modèles de prévisions sont assez versatiles. En effet, ils anticipent assez facilement les centres d'actions bien définis. En revanche, les petites dépressions peu dynamiques sont plus compliquées à prévoir. Ce sont elles qui vont venir générer un temps plus perturbé notamment ce jeudi. Pas d'épisode pluvieux majeur en prévision mais des orages localement forts sont attendus. Dans l'article ci-dessous, retrouvez le point complet sur ces orages avec les premières estimations de localisation et d'intensité.

Un système dépressionnaire accompagné d'air plus frais va descendre sur la Grande-Bretagne où il restera bloqué. En périphérie de celui-ci, un talweg moribond se décalera entre l'Espagne et la France. Celui-ci apportera de l'air plus doux et humide à l'avant qui viendra créer un contraste. Toutefois, la situation sera assez molle et peu dynamique.

Source : tropicaltidbits

Dans ces conditions, l'ambiance pourrait devenir de plus en plus lourde avec un vent marin qui s'installera. Les forçages atmosphériques devraient rester assez dispersés. L'évolution orageuse sera essentiellement diurne. Cela signifie que les cumulus bourgeonneront essentiellement au cours de l'après-midi après une matinée calme. Les premiers orages devraient se constituer près des reliefs dans un premier temps à l'aide des brises de pentes. Comme souvent ces dernières semaines, les cellules orageuses devraient progressivement gagner les plaines intérieures. La probabilité d'orages sera plus faible près des littoraux.

La prévision orageuse s'annonce délicate. En effet, dans ce contexte peu dynamique, la convection s'enclenchera à l'aide de petits axes de convergence. Ces derniers se forment à l'aide de deux vents contraires qui s'opposent et qui forcent l'air à s'élever. Les orages seront donc très localisés et des secteurs pourraient totalement y échapper.

A l'heure actuelle, nous privilégions essentiellement l'Est de la région là où le vent marin se maintiendra. Autrement dit, l'Hérault, le Gard et la Lozère seront avant tout concernés. Par ailleurs, les Pyrénées pourront également connaitre des orages. Comme souvent, l'Aude pourrait rester en marge de l'activité principale. Nous avions évoqué le potentiel de fortes pluies il y a quelques jours et celui semble se confirmer. Pas de catastrophe en vue mais certains éléments laissent craindre un risque d'orages assez pluvieux localement. Rien d'exceptionnel pour un mois de septembre mais instabilité de la masse d'air, contenu en eau précipitable élevé et flux mou seront favorables au développement d'orages peu mobiles (voir cartes ci-dessous).

Fort heureusement, il s'agira essentiellement d'orages monocellulaires avec une durée de vie limitée qui se restreindra à la fin d'après-midi. Les cumuls seront donc ponctuels et concentrés sous le cœur de la cellule. Cela sera à affiner dans un prochain bulletin. Les hautes pressions devraient ensuite repousser les orages et le week-end s'annonce plus calme. Les températures seront agréables mais pas de fortes chaleurs à l'horizon pour l'instant.

Source : Météociel

Partager sur