Prévisions & Suivi en temps réel

Point sur l'épisode pluvio-neigeux : évolution dans les prochaines heures !

Météo-Languedoc

Comme annoncé depuis plusieurs jours, un épisode méditerranéen s'est mis en place ce vendredi. La pluie et la neige sont au rendez-vous. Malgré une faible accalmie en début d'après-midi, les pluies reprennent et devraient perdurer une bonne partie de la nuit même si elles devraient finir par faiblir avant demain matin. Les pluies ont débuté dès la nuit dernière, essentiellement entre l'Hérault et le Gard. Elles se sont renforcées ce matin tout en se généralisant à l'ensemble de la région. Alors que leur intensité était faible entre l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales, de fortes précipitations ont touché le département du Gard.

Celles-ci ont même adopté une composante orageuse temporairement en fin de matinée. L'arrivée de l'air froid en altitude a également permis la formation de petite grêle sur le bassin Nîmois. Les cumuls provisoires atteignent 50 à 60 mm, voire localement un peu plus essentiellement sur le département du Gard. Sur les reliefs, la neige ne tombait qu'à partir de 1200 mètres d'altitude vers 8h du matin. La limite pluie-neige a rapidement chuté et les flocons ont fait leur apparition dès 500 mètres. Comme annoncé, les conditions de circulation sont de façon générale très compliquées au-dessus de 700 mètres entre Lozère et Aveyron. La neige a aussi fait son apparition jusqu'en plaine en moyenne vallée-du-Rhône, notamment du coté de Valence. Sur les reliefs cévenols, la couche de neige est conséquente avec déjà 50 cm par endroits. Ci-dessous la situation au Mas de la Barque à la mi-journée avec une couche de 20 à 30 cm localement.

Photo : Météo-Languedoc

Dans les prochaines heures, les précipitations devraient perdurer. Elles pourront encore être modérées à fortes, notamment en se rapprochant de la vallée-du-Rhône. Elle faibliront progressivement la nuit suivante en se décalant vers le Roussillon. Ces nouvelles précipitations viendront encore gonfler les cumuls importants tombés depuis hier soir. Pour la neige, la limite pluie-neige devrait être assez basse. En effet, le mistral s'est levé et fait chuter les températures. L'isothermie joue déjà localement son rôle avec l'apparition des flocons en plaine du coté de la moyenne vallée-du-Rhône. Alors que peut-on espérer chez nous ?

C'est essentiellement sur le département du Gard que la limite pluie-neige s'annonce basse (hors Lozère et Ardèche). Nous surveillons la situation sur les hauteurs près des gorges de la Cèze, sur le Mont-Bouquet mais aussi sur le plateau près de Pouzilhac. Au final, la neige pourrait s'inviter dès 300 mètres. Cela dépendra de deux facteurs : le vent et l'intensité des précipitations. En effet, pour que l'isothermie permette à la neige de tomber à très basse altitude, le mistral noir doit se maintenir sans assécher la masse d'air. De plus, plus les intensités sont fortes et plus l'isothermie est importante. Si ces deux paramètres sont réunies, des surprises ne sont pas exclues sur les secteurs précédemment cités. Comme toute situation "limite", la prévision est indécise et il n'est pas question d'annoncer avec certitude que la neige tombera.

Partager sur