Prévisions & Suivi en temps réel

Point complet sur les orages attendus dans les prochaines 24 heures !

Ce mercredi, des averses orageuses ont concerné les Pyrénées-Orientales ainsi que la Lozère. Elles ont essentiellement touché les reliefs. Ailleurs les éclaircies ont largement dominé malgré l'apparition en cours d'après-midi de quelques cumulus sans aucune incidence. Le flux marin s'est mis en place sur la région au cours de l'après-midi augmentant l'humidité de la masse d'air. Dans les prochaines heures, de nouvelles averses orageuses vont remonter de l'Espagne et concerner une partie du Roussillon et l'Espinouse.

En cours de soirée et milieu de nuit, de nouveaux orages sont attendus près des Pyrénées. En effet, le flux marin étant maintenant bien établi (voir carte de gauche ci-dessous), la masse d'air va se doter d'une instabilité modérée sur l'intérieur du Roussillon, de l'Aude et l'Espinouse notamment (voir carte de droite ci-dessous). Les conditions seront alors réunies pour permettre la formation d'orage sur le Sud-Ouest de la France et une partie de notre région. 

En début de soirée, un système orageux va se constituer du Sud-Ouest de la France jusqu'aux Pyrénées-Orientales. Il adoptera une trajectoire Sud-Ouest/Nord-Est. Dans un premier temps, il devrait toucher l'intérieur des Pyrénées-Orientales ainsi que le Pays de Sault (voir carte de gauche ci-dessous). Ces averses orageuses vont ensuite se décaler vers le Carcassonnais et l'Espinouse (voir carte de droite). Au passage de ces cellules, de fortes rafales de vent ainsi que des pluies d'intensité modérées à fortes sont attendus. Sous les averses les plus vigoureuses, du grésil mélangé à la pluie n'est pas exclu localement.

Ce système orageux se décalera ensuite sur l'Aveyron puis la Lozère en perdant de son intensité. Les plaines de la région devraient rester en marge de ces cellules orageuses bien qu'une averse isolée ne soit pas exclue. À l'arrière, l'accalmie se profilera. On retrouvera de belles éclaircies malgré la présence de quelques nuages bas. Le flux marin sera encore bien présent sur le Languedoc permettant la formation d'entrées maritimes sur l'Est de l'Hérault et le Gard entre la fin de nuit de mercredi et jeudi matin.

En début d'après-midi de jeudi, la tramontane fera sont retour sur le Roussillon tandis que le flux marin se maintiendra sur l'Est de l'Hérault et le Gard. Sur cette zone, l'instabilité de la masse d'air va une nouvelle fois augmenter. On attend des valeurs comprises entre 1000 et 1200 J/kg (voir carte de gauche ci-dessus). Ces données n'ont rien d'exceptionnelles, néanmoins, couplées à une anomalie d'altitude, elles seront suffisantes pour permettre la formation d'averses orageuses sur le Gard notamment. Les zones les plus touchées se situeront entre le piémont cévenol, le bassin Nîmois ainsi que la vallée-du-Rhône. Des déclenchements orageux localisés ne sont pas impossibles sur l'Est de l'Hérault, cependant le risque semble plus faible. De manière générale, les cumuls attendus seront de l'ordre de 5 à 10 mm, localement plus sous les cellules les plus virulentes.

Dans le même temps, une traîne active se mettra en place sur le Roussillon.  La tramontane soufflant modérément, le risque orageux sera limité. Ces averses circuleront assez rapidement. Elles pourront donner localement 2 à 5 mm de pluie. L'accalmie se profilera en milieu de soirée avec le retour de franches éclaircies sur l'ensemble de la région. Le mistral fera son retour en fin de nuit de jeudi à vendredi et soufflera modérément sur la vallée-du-Rhône. Toutes les communes ne seront pas impactées de la même manière. Dans cette situation, les orages sont souvent localisés, il est donc probable que certaines communes restent totalement au sec au cours de cette période.

Partager sur