Prévisions & Suivi en temps réel

Perturbation pluvio-neigeuse entre Noël et le jour de l'An : pas de quoi enrayer la sécheresse !

Un bref changement de temps va se mettre en place entre lundi et mercredi prochain. Alors que les conditions anticycloniques règnent encore en maître à cette heure, nous gratifiant d'un généreux soleil, le flux va s'orienter au marin dans la nuit de dimanche à lundi. Dans ce contexte, les entrées maritimes vont faire leur grand retour sur les plaines et littoraux du Languedoc-Roussillon. Elles se maintiendront toute la journée de lundi.

Dès lundi fin d'après-midi, ainsi qu'en cours de nuit suivante et mardi matin tôt, une petite perturbation va s'enclencher essentiellement sur le Gard et les Cévennes. Elle pourra, momentanément, déborder sur l'extrême Est de l'Hérault. Cette perturbation va s'accompagner de petites pluies passagères en plaine. Sur les Cévennes, les précipitations seront modérées. Au final, il pourrait tomber 3 à 5 mm sur le Gard, localement un peu plus dans l'intérieur. Sur les reliefs des Cévennes Gardoises, quelques pointes à 15 à 30 mm ne sont pas exclues

Le reste de la région restera au sec durant cette période. 

Modèle : ARPEGE. Source : Météociel

Mardi, un système dépressionnaire très dynamique va se constituer sur l'Atlantique. Il pivotera rapidement sur la France d'ici mercredi, au sein d'un flux d'Ouest à Nord-Ouest devenant nettement plus frais. Ce type de flux n'est pas idéal pour espérer un arrosage copieux sur notre région, alors qu'il profitera à tout le reste du pays. Néanmoins, la perturbation associée à ce creusement dépressionnaire semble suffisamment dynamique pour nous atteindre.

Dès lors, après une journée calme mardi, des précipitations faibles à modérées vont gagner une bonne partie du Languedoc-Roussillon tôt mercredi. En plaine et bord de mer, les précipitations seront assez régulières mais ne dureront que 2 ou 3h. Dans ce contexte, les cumuls attendus resteront assez faibles. Nous pourrons espérer 5 à 10 mm dans l'intérieur de l'Aude (à l'Ouest de Carcassonne) et du Gard, plutôt 3 à 5 mm sur les plaines littorales de l'Aude, de l'Hérault et du Gard. 

Une fois de plus, le département des Pyrénées-Orientales semble rester en marge de cette perturbation, bien que des averses puissent s'y produire. 

Modèle : GFS. Source : Météociel

En altitude, notamment sur l'Espinouse et le Larzac, ainsi que plus largement sur toute la Lozère, les précipitations seront nettement plus copieuses. En effet, il pourrait tomber entre 15 et 20 mm en général, peut-être 30 à 40 mm sur les secteurs exposés au flux de Nord-Ouest (Aubrac, monts de l'Espinouse). Fait marquant, une bonne partie de ces précipitations devrait se produire sous forme de neige en montagne.

En effet, la masse d'air va connaître un net refroidissement. Il neigera d'abord au dessus de 1100 à 1200 m (mercredi matin) puis un régime dynamique d'averses persistera jusqu'en cours de nuit suivante, avec une limite pluie/neige qui descendra vers 500 m. Au final, les quantités de neige pourraient être assez importantes notamment sur la Lozère, l'Aigoual et l'Espinouse. Il pourrait tomber 20 à 30 cm sur les sommets. 

Modèle : ECMWF. Source : KACHELMANN

Ce bref épisode pluvio-neigeux (en fonction de l'altitude) ne sera que temporaire : les conditions anticycloniques devraient faire leur retour pour la fin de l'année sur le bassin Méditerranéen.

Partager sur