Prévisions & Suivi en temps réel

Paroxysme caniculaire ce vendredi : 40°C sur Hérault, 41°C sur le Gard !

francetv
francetv
Kayak Vert à Collias

L'épisode caniculaire a gagné une bonne partie du Languedoc-Roussillon ce jeudi. Sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, malgré des températures élevées, l'événement en cours est assez classique. Sur l'Hérault, la barre des 35°C est largement franchie dans l'intérieur des terres avec des pointes localisées à plus de 37°C près du Pic Saint-Loup et le long du fleuve Hérault. C'est sur le département du Gard qu'il a encore fait le plus chaud : près de 38°C à Nîmes et localement près de 40°C de l'Uzège aux gorges de la Cèze. Ces valeurs sont 6 à 8°C au dessus des moyennes saisonnières en général. Malgré des brises marines bien établies, la chaleur se propage peu à peu au bord de mer avec des valeurs atteignant 32 ou 33°C cet après-midi.

La nuit prochaine, nous attendons des températures tropicales sur une partie de la région. En milieu de nuit, avec la mise en place d'un vent de terre faible, les températures atteindront encore 26 à 28°C en général, parfois 30°C dans l'arrière pays Héraultais et Gardois. Demain matin, au lever du jour, les minimales seront souvent comprises entre 23 et 24°C dans les agglomérations entre Perpignan et Avignon, en passant par Narbonne, Béziers, Montpellier et Nîmes. Des pointes à 25°C ou 26°C sont possibles sur les plaines littorales. Ces valeurs sont remarquables. Ci-dessous, retrouvez une modélisation du modèle ARÔME (site météociel) pour demain matin 7h :

Vendredi matin, le soleil brillera sur toute la région, sans montrer le moindre signe de faiblesse. L'après-midi, quelques cumulus se développeront sur les reliefs mais ils seront très dispersés. Ces cumulus déborderont dans l'arrière pays Catalan, Héraultais et Gardois en fin d'après-midi, probablement après 17h. Concernant les vents, nos services confirment qu'ils resteront orientés au secteur Nord sur la vallée du Rhône et le Gard en matinée, plutôt au secteur Nord-Ouest de l'Hérault aux Pyrénées-Orientales. Les rafales seront très faibles jusqu'à la mi-journée, voisines de 20 km/h. L'après-midi, le vent de Nord-Ouest se généralisera à l'ensemble de nos départements, avec des rafales modérées sur le Roussillon. Seuls les littoraux Héraultais et Gardois pourront connaître une faible brise marine. Vous l'aurez compris : avec ce vent de terre, la masse d'air va s'assécher et encore plus se réchauffer.

Les températures maximales prévues ce vendredi s'annoncent exceptionnellement élevées sur l'Hérault et le Gard. Nous attendons en général 38°C sur les plaines de ces départements, avec de fréquentes pointes à 39°C. Plus localement, des valeurs de 40°C sont envisagées le long du fleuve Hérault, près d'Aniane ou de Gignac notamment. Il en sera de même dans l'arrière pays Montpelliérain, près du Pic Saint-Loup. Côté Gard, la probabilité de relever 40°C sera plus élevée et plus généralisée. Toute la plaine Nîmoise, l'Uzège, la Gardonnenque, le Vidourle et le bassin Alésien sont susceptibles d'atteindre ce seuil exceptionnel. Très ponctuellement, nous redoutons des pointes à 41°C dans les garrigues voisines de Nîmes. Les 40.5°C relevés à Nîmes-Courbessac le 12 Août 2003 pourraient de ce fait être approchés... ! Le modèle ARÔME (site météociel) illustre bien le potentiel : 

Les températures seront également très chaudes sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales, bien qu'un cran en dessous. Fréquemment, la barre des 36°C sera atteinte entre Perpignan et Narbonne, ainsi que dans les Corbières, avec des pointes ponctuelles à 37°C du côté de Lézignan ou de Durban. Dans l'intérieur, il fera à peine moins chaud avec 35°C environ du côté de Carcasonne. Du côté de Limoux et de Quillan, la chaleur sera plus modérée avec 32 à 34°C.

Samedi, la canicule se maintiendra sur toute la région avec des minimales oscillant entre 22 et 25°C, localement 26°C et des maximales encore voisines de 38 à 40°C sur l'Hérault et le Gard. Il faudra surveiller, dans la nuit de samedi à dimanche, le passage d'une faible perturbation avec pourquoi pas quelques averses sur les reliefs. Le risque de débordement en plaine reste à préciser d'ici là. 

Partager sur