Prévisions & Suivi en temps réel

Orages dans les prochaines heures : fortes pluies et chutes de grêle à redouter localement !

Il y a désormais plusieurs jours que nous évoquons la dégradation de ce vendredi fin d'après-midi et soirée. En ce milieu d'après-midi, la situation est plutôt conforme aux prévisions. Le soleil brille en plaine et bord de mer, malgré des cumulus de plus en plus épais dans l'intérieur des terres. Sur les reliefs, à la faveur d'une instabilité atmosphérique élevée et sous l'effet des brises de pente, les premiers déclenchements orageux se développent. Ils sont localement forts sur le Larzac.

Les températures sont élevées. Les thermomètres relèvent actuellement 31 à 33°C en plaine, localement 34°C sur le Gard. Les points de rosée se situent entre 17 et 20°C au même moment. Ces valeurs témoignent d'un potentiel de forte instabilité pour les prochaines heures, aussi bien sur les reliefs qu'en plaine. Retrouvez ci-dessous la chronologie et les prévisions à court terme de cet épisode pluvio-orageux.

Dans les deux ou trois prochaines heures, les déclenchements orageux vont se multiplier sur les reliefs de la région, entre les Pyrénées, la Montagne Noire, l'Espinouse, les Cévennes et la Lozère. Les premiers débordements pourront s'opérer de façon isolée dans les plaines intérieures, du côté des Fenouillèdes, des Corbières, du haut fleuve de l'Hérault ou encore sur le piémont Gardois. Ces premiers déclenchements orageux sont dotés d'un potentiel grêligène non négligeable. Les basses plaines de la régions (principales agglomérations) et le bord de mer restent à cet instant en marge des orages.

Durant la soirée, la dépression (ou plutôt le talweg dépressionnaire) associée à cette perturbation va piloter une anomalie de basse tropopause très dynamique sur notre région. Précédée d'air très chaud dans les basses-couches et d'une instabilité atmosphérique significative, cette anomalie va circuler d'Ouest en Est. Dans cet environnement, une ligne pluvio-orageuse devrait se constituer sur le Roussillon entre début de soirée. Elle arrivera à maturité sur l'Hérault dans la soirée, puis balaiera le Gard.

Cette ligne pluvio-orageuse pourra donner de très fortes pluies ponctuelles ainsi qu'une densité de foudroiement importante, entre 20h et 00h approximativement. De la grêle est possible sous ce système convectif linéaire, mais le risque sera en déclin par rapport à la fin d'après-midi, ce qui est une bonne nouvelle. Attention par contre aux rafales desncendantes pouvant isolément atteindre 80 à 100 km/h. En se décalant vers la vallée du Rhône, cette ligne orageuse perdra progressivement en intensité. C'est entre l'Est de l'Aude, l'Hérault et l'Ouest du Gard qu'elle s'annonce la plus dynamique.

En cours de nuit, des cellules orageuses isolées resteront possibles dans l'intérieur du Gard essentiellement, avec encore de fortes pluies par endroits. Au final, les cumuls devraient atteindre 5 à 10 mm en moyenne sur le Roussillon, localement 20 à 30 mm. Sur l'Hérault et l'Ouest du Gard, 20 à 30 mm dans l'intérieur des terres, 40 à 50 mm localement. En bord de mer, les cumuls seront moindres. L'Est du Gard sera nettement moins concerné, quelques millimètres tout au plus.

Partager sur