Prévisions & Suivi en temps réel

Orages ce mercredi puis fortes chaleurs pour le premier week-end de septembre !

Ce lundi, les températures furent très fraîches en début de matinée, avant une hausse notable cet après-midi. Demain mardi, les conditions ensoleillées vont globalement se maintenir, avant l'arrivée des nuages bas dans la nuit de mardi à mercredi. Ces nuages bas constitueront les prémices de la dégradation attendue ce mercredi, avec un risque orageux sur une partie de l'arc Méditerranéen. S'en suivra le retour des hautes pressions et de fortes chaleurs le week-end prochain.

Intéressons-nous tout d'abord à la dégradation de mercredi, qui présente encore des incertitudes avec des scénarios divergents. Synoptiquement, nous allons assister à la mise en place d'un talweg dépressionnaire de courte longueur d'onde sur le proche Atlantique en milieu de semaine. Ce talweg va balayer la France d'Ouest en Est, avec un maximum de dynamisme sur le nord du pays. Sur notre région, le dynamisme sera légèrement moindre mais l'instabilité atmosphérique bien plus forte.

Mercredi, une anomalie de basse tropopause - caractérisée par un forçage atmosphérique en altitude - va balayer le Languedoc-Roussillon vers la mi-journée. Cette anomalie sera phasée à une forte instabilité atmosphérique. En effet, les valeurs de MUCAPE prévues pourraient atteindre 1000 à 1500 J/kg en moyenne entre l'Est de l'Hérault et le Gard, passagèrement 2000 J/kg. Cette instabilité constitue le carburant des orages. Sur l'Ouest de l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales (sauf sud des PO), les valeurs d'instabilité seront plus basses car la tramontane s'installera rapidement.

Dans ce contexte, les averses localement orageuses sont attendues entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault. Sur ces secteurs, l'activité orageuse sera peu marquée et très localisée. Arrosage inégal, 0 à 5 mm selon les zones. Un doute subsiste sur le sud des Pyrénées-Orientales (Aspres, Albères, Côte Vermeille) où des orages plus structurés sont possibles. Entre l'Est Hérault et le Gard ainsi que près des Cévennes, les orages pourraient s'avérer plus généralisés et marqués. Risque de fortes pluies, donnant des cumuls hétérogènes de 10 à 20 mm sous les orages, localement 30 à 50 mm en cas de phénomène fort. Localement, de la grêle est possible. L'activité orageuse persistera jusqu'en soirée sur l'Est du Gard.

Un doute subsiste néanmoins sur l'Est du Languedoc : certains modèles voient le vent de terre (tramontane) prendre rapidement le dessus mercredi. Ceci aurait pour conséquence d'avoir une instabilité moindre et donc des orages peu structurés et plus localisés. Néanmoins, nos prévisionnistes privilégient le scénario décrit auparavant, avec des orages réguliers de l'Est 34 au 30. Ce risque orageux laissera la place à une nouvelle dorsale anticyclonique le week-end prochain. 

Les hautes pressions vont remonter de l'Afrique vers l'Espagne et la France. Un épisode de canicule est d'ailleurs probable sur l'Espagne, où les températures pourraient atteindre 40°C dans le sud du pays. En France, les températures vont également progresser avec 30 à 35°C sur une moitié sud du pays. Ce temps estival pourrait ne pas durer très longtemps. En effet, l'activité dépressionnaire se renforce actuellement sur l'Atlantique. Nous risquons d'assister à un premier épisode méditerranéen d'ici le 15/20 septembre. A confirmer prochainement.

Partager sur