Prévisions & Suivi en temps réel

Neige de redoux dimanche : quels-sont les secteurs possiblement concernés ?

Samedi, un flux de secteur Nord-Ouest bien dynamique succèdera au régime de temps actuel, apportant de l'air de plus en plus froid sur le pays. En effet, nous devrions perdre 5 à 7°C en moyenne par rapport à vendredi, avec le retour de petites gelées matinales et surtout de températures maximales ne dépassant plus 6 à 8°C en plaine. Aucun dégel n'est attendu en altitude.

Dans la nuit de samedi à dimanche, le ciel restera globalement dégagé, notamment sur les plaines de l'Hérault et du Gard. Dans ce contexte, les températures minimales d'ici dimanche matin seront négatives sur les plaines et l'arrière pays, à peine positives sur le bord de mer. Dans l'intérieur du Gard et près du Pic Saint-Loup, des gelées à -3 ou -4°C sont même possibles. 

Carte : modèle WRF-ARW. Source : Météo Languedoc / ARHYA

Dimanche matin, les nuages vont rapidement se multiplier, à l'avant d'une perturbation venue de l'Ouest. L'air froid sera alors piégé dans les basses-couches de l'atmosphère. Il va falloir surveiller le timing de cette perturbation. Plus elle arrivera tôt, plus les probabilités de neige seront importantes. Plusieurs secteurs sont à dissocier sur la région : entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ouest Hérault, il ne neigera qu'en montagne.

C'est dans l'arrière pays de l'Est Hérault et surtout du Gard que le contexte sera le plus propice à des précipitations solides jusqu'en plaine. L'axe Ganges - Le Vigan - Alès - Barjac sera le mieux positionné, ainsi que de façon générale la basse Ardèche. Quelques flocons seraient possibles vers le Pic Saint-Loup, ainsi qu'entre Gardonnenque et l'Uzège mais cela reste plus incertain

Carte : pôle cartographie Météo Languedoc / ARHYA

Il faut savoir que la prévisibilité de cet épisode reste médiocre. En effet, un puissant redoux va s'opérer en altitude au moment où les précipitations arriveront. Dimanche à la mi-journée, il fera plus ou moins la même températures entre le sol et 2000 m sur le piémont des Cévennes du côté d'Alès. Ce type de profil thermique laisse penser à des précipitations d'abord sous forme de neige, évoluant rapidement vers du grésil puis de la pluie.

Néanmoins, dans un contexte faiblement précipitant toute la journée, certains modèles voient une petite couche de neige se former ainsi que des températures maximales particulièrement basses. Sans atteindre les accumulations prévues par le modèle ARPEGE ci-dessous, un saupoudrage semble néanmoins probable dans le bassin Alésien...

Carte : modèle ARPEGE. Source : Météociel

Il faudra redouter, notamment en Lozère, la survenue de pluies verglaçantes. Paradoxalement, la probabilité de neige sera plus élevée à Alès que sur l'Aubrac dimanche en journée, tant le redoux en altitude va être prononcé là où les vents pivoteront à l'Ouest. Toutefois, les sols étant très froids, un verglas important est à craindre

Cette prévision sera affinée demain après-midi. 

Partager sur